A l ’assaut de la Dame de Fer

 

11/10/2010

Ses dessous vertignineux suscitent respect et bravade. Les regards médusés tentent à l ’infini de scruter ses secrets

 

Les dessous de la Tour Eiffel

 

 

A ses pieds, les files d ’attente décrivent des gigantesques arabesques qui s ’entrecroisent avant de gagner  trois  de ses quatre piliers (le quatrième est fermé pour travaux). Les chenilles humaines parviennent par d ’imperceptibles mouvements à lâcher, un par un, les badauds ébahis devant la porte d ’un petit chalet où leur sont délivrés leurs billets. Puis ils s ’enfouissent  dans le  dédale d ’acier.

 

En chemin, au pied du pilier Sud,  un embranchement fléché leur a  indiqué trois destinations possibles :

 la première est la voie royale : direction Le Retaurant « Jules Verne »  (aller retour sans escale au deuxième niveau) ;

 la seconde est le passage grand public ; ascension pour le sommet avec arrêt aux  premier et deuxième étages, et correspondance du second au troisième niveau… 

 

 

 

Tour Eiffel. Départ escalier pilier sud

 

J ’ai choisi la troisième voie, la plus escarpée,  la moins empruntée, celle « dont le virage se perd dans les broussailles ».

 

 

Tour Eiffel - montée à pied. Escaliers intérieurs et pou

 

Je me suis mesurée aux éléments. Sous mes pieds la tôle vibrait, Par à coups discrets le vent s ’est introduit dans l ’enceinte métallique et a traversé sans encombre  la paroi à claire voie.

 

La créature arachnéenne a été bâtie pour résister  aux turbulences. La  grande tempête de 1999 n ’est parvenue qu ’à la faire sourciller, mais tellement peu …

 

 

Tour Eiffel - Spots et rencontres de poutres métalliques

 

Chaque volée de marches débouche sur une plateforme,  suspension providentielle, qui  permet de reprendre  souffle,  tout en jetant un coup d ’oeil furtif vers la terre ferme, afin de s ’assurer du progrès imperceptible mais réel de notre élévation et de mesurer le chemin qu ’il nous reste encore à parcourir . L ’effort est progressif, continu. Les escaliers se succèdent interrompus par des plateformes  où d ’autres marches prennent la relève et mènent à d ’autres niveaux

 

 

Tour Eiffel - Paliers d'escalier pilier sud

 

Prison surréaliste, labyrinthe sans fin, trou noir.

Il convient de porter son regard droit devant soi 

 

Tour Eiffel - montée à pied au premier étage - Champs de

 

  La pelouse centrale du Champs de Mars découpée par les entretoises, reprend en rétrécissant, ses figures géométriques. Les treillis métalliques qui se rejoignent, semblent s ’étirer au soleil. L ’ascension est une danse … 

Tour Eiffel - Enchevêtrements de poutres métalliques

 

Pour rompre la monotonie, on se prend à compter :

– 2.500.000 rivets, 18.000 pièces de fer, pour un poids total de 10.000 tonnes ….

 

 

Tour Eiffel - un pigeon se pose en route

 

  Haut perché à l ’abri des viscissitudes de la cité, un pigeon s ’est retiré dans le repli d ’une poutre. Il procède à sa toilette, en toute sécurité.

 

 

Tour Eiffel - Paliers d'escaliers et rails de l'ascenseur

 

Le tracé de l ’ascenseur qui, de la base au premier étage, se redresse de 54 à 80 degrés, est hallucinant.

J ’ai détourné les yeux,  et me contente de franchir l ’une après l ’autre, les marches numérotées des escaliers .

 

 

Tour Eiffel - On compte les marches...

 

Mille six-cent-soixante-cinq marches des pieds au sommet !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.