Un printemps 2013 en suspension à Paris

 

 

A mi chemin entre sourires et grimaces, le printemps est, cette année, passé inaperçu à Paris.

Le déploiement tant attendu de la  verdure régénérante a tardé, et la danse des nymphes colorées a été  plusieurs fois interrompue dans son élan.

arbres en fleurs avenue Georges Mendel angle rue de la pompe

A la croisée de chemins qui marquent le raccordement de l ‘avenue Henri Martin à l ’avenue Georges Mandel), on guette  avec circonspection les  facéties d ’un printemps  capricieux.

Un soleil éclatant vient de chasser la dernière averse. La bouche du métro « Rue de la Pompe » offre à sa fourmilière d ’usagers  encore groggy par leur journée de travail une échappée de couleurs nouvelles. Le torrent du ciel  n ’a eu que le temps de  se précipiter au sol, immédiatement relayé par une réapparition du soleil.

La pluie de printemps a assourdi les bruits de la ville qui depuis quelques semaines déjà, s ’est tapie sous un ciel  plombé, balayée par de furieuses rafales de vent, noyées sous des précipitations verticales qui battaient le pavé

Les ondées ont débarrassé la nature des pollutions citadines et révèlent, à l ’instant même la subtilité et la variété confondue de ses parfums

Emergeant d ’un enchevêtrement de rameaux, d ’étranges masques grotesques sont censés depuis l ’antiquité, éloigner des demeures, les esprits malins.

« Gens qui rient »

ou

« Gens qui pleurent »…

Les collégiens du « petit lycée Janson » sont en vacances.

Le monument dédié à Eugène Manuel en hommage à son court passage à Janson, entouré d ’une couronne de fleurs, est signé Gustave Michel, (le sculpteur a façonné les deux groupes qui ornent le pont de Bir Hakeim (« Les Nautes » et les « Forgerons Riveteurs »)).

Eugène Manuel  homme politique, poète oublié, professeur…

Très jeune, Eugène Manuel suit son père médecin des hôpitaux parisiens au chevet des pauvres. Il constate

« …Les bouges sans soleil pour le corps ni pour l’âme,

Et les réduits infects pleins de navrants secretsqui font rester le pauvre au fond des cabarets »

(Les Ouvriers – extrait de l’acte VI)

et choisit sa voie :

Ici-bas, j’ai choisi ma part de dévouement,
J’ai vu le monde entier resplendir dans l’école… »
(Alma mater – extrait )

 

Paradoxalement, le Lycée Janson de Sailly se réclame du promoteur des pauvres, et  lui  tresse ces couronnes

On cherche à découvrir l ’insolite, masqué par des rideaux végétaux, protégé par des grilles

« Une maison bleue » ….

une débauche de couleurs

et à deux pas, au numéro 36, la dernière demeure de Maria Callas

 

187 thoughts on “Un printemps 2013 en suspension à Paris

  1. Une belle série de photos avec un style d ’architecture que j ’aime beaucoup! Mais il est vrai qu ’hélas, on n ’a pas eu du tout de printemps… enfin, aujourd ’hui, je me suis levé avec le soleil (dans les deux sens du terme), le moral repart donc!

  2. Coucou Armide..pleurent pas tous à paris 😉 J ’y serais fin de semaine moa..En attendant je te souhaite un bon début de semaine++

  3. Bonsoir Armide
    A Paris comme partout en France, le printemps laisse derrière lui, bien des frustrations. L ’été commence plutôt mal, et si l ’on espère évidemment une amélioration, il serait préférable malgré tout qu ’il ne cherche pas à compenser les « manques » de la saison précédentes, et qu ’il reste dans la bonne mesure, mais …
    Bonne soirée

  4. salam mon amie encore un bel article des photos super magnifiques une gentille dame qui nous guide et qui nous fait une bonne balade
    bonnes semaine avec un espoir de beau temps
    biz

  5. la météo capricieuse n ’enlève rien au plaisir d ’une ballade chez toi, tu sais très bien mettre en lumière un Paris entre deux nuages !
    bisouilles et jolie semaine à toi !

    PS : je me suis inscrite plusieurs fois sur la news mais apparemment je n ’ai pas de retour sur ma boîte mail…soupir !

  6. Magnifique !!!
    Mon frère aîné était allé à Janson… il y était interne en prépa.
    Mais sais-tu ? Je ne savais même pas à quoi ressemblait son lycée. J ’étais interne aussi, mais ailleurs… 😉

    Merci pour cette superbe promenade ensoleillée. Bises et douce soirée.

  7. Bonsoir Armide,
    C ’est une très jolie promenade, aux accents romantiques, témoignant d ’un printemps chaotique et mystérieux, que tu nous invites à partager. Les mascarons nous chuchotent les secrets de la ville. Les parfums de nature émanent le long des rues après la pluie. Un beau moment de partage sur la toile, merci!
    Je te souhaite une excellente soirée, bisous
    Cendrine

  8. Paris sans printemps quasiment verra naître peut-être un bel été tant espéré ?
    Quoiqu ’il en soit, forte des beaux reportages illustrés d ’Armide et Pistol, Paris sera toujours Paris…
    Amitiés

  9. Jolie promenade, fleurie et colorée. J ’aime Paris pour m ’y balader mais y vivre à plein temps, bof ! Je vois bien ce qu ’endurent ma fille, son mari et leur bébé ; je ne les envie pas, au contraire. Ceci dit le reportage est réussi (les deux premières photos sont très longues à charger , oui j ’ai un débit pourri).
    Bonne nuit et merci encore pour la balade et les photos.

  10. J ’ai bien lu dans la presse que le temps était maussade en France..mais au moins il y des fleurs, ça compense un peu la grisaille..

  11. bonjour toi, magnifique, splendide reportage qui nous fait découvrir encore ta ville , grande car c ’est la capitale mais grande aussi de ces secrètes maisons qui logent encore des artistes connus des gens de lettres ou autres personnages , merci c ’est le merveilleux Paris que j ’aime découvrir dans tes pas !Quel bonheur de savoir que tu est retournée à l’assaut des petits coins de verdure . Avec Pistol je présume ? Gros et doux bisous a toi , et caresses à qui de droit , belle littérature, ne change rien,je raffole bisous dianou

  12. Une promenade qui a retenu mon attention sur ces endroits où de grands personnages ont vécu , je n ’ai jamais vu la maison de Maria Callas , je n ’ai pas non plus eu le plaisir de l ’admirer sur scène !
    Merci Armide
    Je te souhaite encore de jolies promenade et t ’envoie mes rayons de soleil , je suis sure qu ’ils te parviendront bientôt…

  13. et voilà qui est superbe…merci merci pour toutes ces photos .
    .Eugène Manuel ne le connaissais pas..honte à moi…vais voir de plus près ….
    en parlant de 2CV…il y avait une voiture de service par ici..pour aller chercher le courrier autre autre…je ne te dis pas…. !!! bonne soirée et caresses à ton brave chien

  14. Bonsoir Armide,
    Tu a donc quitté Overblog ? J ’ai entendu dire qu ’OB allait fermer, est-ce vrai ?
    Voilà une bien jolie balade et de belles photos, j ’aime beaucoup.
    Comment va Pistol ?
    Bonne soirée, amitié, Véronique

    • Bonsoir Véronique,
      OB vendrait la plata-forme à un groupe américain, mais aurait mis en place une nouvelle plate-forme. Je n ’en sais pas plus.

  15. Oui, j ’ai un blog, mais je ne peux pas donner de permission à des blogs d ’une autre plateforme car je suis en privé. Pas grave. Je suis une amie de Balsy. Bonne journée.

  16. Tes photos sont très belles, j ’aime beaucoup, ton texte aussi !
    J ’espère que le temps s ’améliore et que tu pourras faire encore plus de belles photos avec une belle lumière !
    Bises
    Kyok

  17. Chez nous aussi à Nantes le printemps ne s ’est manifesté que par les fleurs et les feuilles… cruelle absence du soleil ! Mais je crois qu ’on flâne un peu plus dans ces printemps mélancoliques.

  18. et ben voila , je t ’ai enfin retrouvée …
    depuis que OB a changé de loock ,
    je n ’ai plus la liste de mes blogs amis
    et du coup , plus les liens pour rendre
    visite a mes copinautes . j ’ai perdu
    beaucoup de monde depuis . grrr !
    contente de t ’avoir retrouvée et je
    m ’inscris a ta news pour ne plus te
    perdre . bisous

  19. Je ne connaissais pas Eugène Manuel, je viens de faire un petit tour sur google et ça me donne envie d ’en savoir plus. Merci d ’avoir éclairé ma lanterne.
    Bizzzzz
    JMB

  20. Bonjour Armide,
    je suis contente de te voir. Tes photos sont très belles et je vois que paris est comme au Québec…je crois que l ’été va arriver en juillet. ici il fait 8 aujourd ’hui.
    À bientôt et un gros merci pour ta visite.

  21. Même si le printemps n ’était pas là, on le sent partout présent dans ton article : feuillage, fleurs. Un quartier très bourgeois avec ses paradoxes, j ’ai aimé comme d ’habitude Armide. Toujours un plaisir. Dommage que je ne puisse recevoir tes new ’s letters. Bises et bon dimanche. Dernier jour ici pour nous avant le retour à Cergy

  22. Le printemps malgré tout, dans le calme de ces beaux jardins et le long de ces immeubles….Un Bacchus + et – , ombre et lumière??Merci pour la balade. VITA

  23. Bonjour Armide, Je suis de retour à Cergy pour 3 semaines pour garder ma petite fille à Paris dès demain, lever à l’aube, retour tard le soir. Je ne passerai sur les blogs vous déposer un commentaire que le week-end mais j’aurais le temps de vous lire sur mon smartphone dans les transports en commun (3 heures par jour).
    Par contre nous pourrions peut être nous rencontrer au parc Georges Brassens où je promènerai la petite. Si tu es d ’accord Armide, dis le moi et je te dirais les jours où je serais à Paris car je pense qu ’on va alterner la garde avec Jeff.
    Bonne journée et bises

  24. Bonjour Armide , ce sont de belles photos malgré ce printemps qui est passé inaperçu un peu partout , méme en vacances le temps est resté gris et froid , quelques jours de soleil mais la petite veste était de rigueur ! J ’aimais beaucoup la voix de Maria Callas maintenant je vois sa demeure , merci de cette promenade toujours trés agréable dans la capitale , caresses a Pistol qui doit parcourir les rues avec toi , amitié Armide , bisous

  25. Je suis pas du tout sur mon vieux Pistol de te retrouver facilement . Tu sais ta maîtresse m ’a jouer un sale tour en émigrant sur un blog en Anglais . Toi tu abois en Français et moi aussi ….enfin je parle parce que je suis sur deux pattes !
    Tu crois que je dois lui pardonner ? Oui , bon d ’accord ,on va essayer !
    Bisous a vous deux .
    Attention , ça passe ou ça casse ….GO

  26. Ollé , ça marche ….ha je suis fier de moi ! Beau reportage bien agrémenté de photos…..mais que je n ’aime pas ce quartier ….trop de luxe !
    Bravo et a bientôt . Caresses à Pistol.

  27. d ’après la météo , le beau temps arrive d ’été arrive demain , on croise les doigts … bise armide

  28. Bonjour Armide,
    Un petit coucou de la nuit, impossible de dormir, alors je blogue un peu. J ’espère que toi tu es dans les bras de Morphée … Bon vendredi, amitié, Véronique

  29. Coucou Armide..mais ou donc est passé l ’été..? Frisquet et grisaille ..on s ’accroche pour conserver le moral..Belle journée néanmoins..;)

  30. Oui, l ’été est venu juste après l ’hiver ! Nous aurons donc moins de temps pour profiter des beaux jours, profitons-en donc doublement ! Merci pour ces belles photos et ces belles fleurs ! Bon week-end !

  31. Bonjour Armide, je t ’appelle cette semaine pour organiser une rencontre sur Paris. Nous y gardons notre petite fille. Je vois avec Jeff ses disponibilités. Bises

  32. Bonjour Armide……..Elle est belle cette promenade dans Paris…..Et à en croire la météo, l ’été semble installé pour de bon. Ce qui plaît aux humains et aux « quat ’pattes », surtout s ’il ne fait pas trop chaud.
    Bonne semaine. Pensées de la Réunion. A bientôt.

  33. Un petit coucou en passant, j ’adore la bannière de Paris, elle est vraiment superbe!
    Bises d ’Ile de France enfin sous le soleil …

  34. Salam mon amie et bon mercredi
    merci pour ton soutien pour le ramadan
    il fait très très chaud
    un guide toujours parfait et des photos splendides

    bises

  35. Bonsoir Armide , me voila un peu ce soir sur mon blog que je délaisse un peu , je n ’ai plus le courage d ’écrire tous les jours , j ’espace mes billets , un par semaine c ’est suffisant pour le moment car ma santé n ’est pas florissante , des vacances qui n ’étaient pas extra , ma fifille Belle de nouveau avec une rechute de pancréatite et après un hiver qui n ’en finissait pas , une chaleur que je ne supporte pas ! Ce matin un bel orage a fait du bien mais l ’après midi il faisait toujours plus de 30° , je crois que l ’on n ’aura méme pas d ’automne il va y avoir que deux saisons été et hiver ! J ’espére que tu vas bien ainsi que ta maisonnée ! J ’ai oublié de te dire que je trouve ta banniére magnifique ! Bonne soirée Armide , toute mon amitié

  36. salam mon amie jspr que tu vas bien
    une belles série de photos avec un magnifique guide
    grosse vague de chaleur chez nous
    *je te souhaite bonne fin de semaine

  37. un petit coucou ,tes photos sont toujours aussi belles et les textes qui les accompagnent sont très intéressants
    canicule depuis plusieurs jours nous sommes passées du froid à la grosse chaleur ,mes toutous n ’aiment pas du tout ,je suppose que Pistol non plus !Plein de frais doudous on gardera les chaudoudous pour cet hiver
    Bon 14 juillet
    Sonia

  38. bonjour ma belle , merci pour les félicitations, j ’ai énormément penser à toi pour le feux sur la tour , tu y était ? a tu assister au concert , ? A tu emmené Pistol de bal en bal ? A tu fais le tour de ton quartier à la tiédeur des nuits d ’été ? Peut être aurons nous droit à quelques belles images ? Je te fais de tout gros bisous, dianou

  39. Coucou Armide, un petit bonjour d ’Ile de France, bien à l ’abri de cette chaleur étouffante (on n ’est jamais contents…) J ’espère que tu vas bien. Bises à toi et à tes compagnons à quatre pattes.

  40. Bonjour Armide,
    On voulait du soleil, ben on est gâté, mais là c ’est trop, la Ventoline ne me quitte plus.
    Prends soin de toi et passe un bon dimanche … Amitié, bises, Véronique

  41. tu habites un peu loin pour que j ’aille te voir…. ce ne serait pas de refus…loin de là … !!! trop d ’ennuis écris-tu …comment puis-je t ’aider ??

  42. Merci de ta visite..Tu as grand soleil maintenant et Paris étouffe..quoique..mais c ’est un peu partout pareil.On ne va qd même pas se plaindre C ’est enfin l ’été.Bonne fin de soirée++

  43. En me promenant près du cimetière de Montmartre, j ’ai vu deux entrées d ’un même immeuble décorées de mascarons de toute beauté, du genre de ceux que tu nous proposes.
    @+

    • Pas même l ’anergie d ’aller à Paeis Plage. J ’y suis allée l ’année précédente avec mes fils.
      Bonne semaine à toi

  44. bonjour ma puce, dit il faut en faire des kilomètres pour te laisser un mot , et puis l ’été est sur Paris maintenant ! Tu ne nous a pas pris quelques images du 14 Juillet ? Je te taquine , merci d ’être passée me lire , je sais que tu as déjà mis des coms hier mais pas eu le temps d ’y répondre , excuse moi , bon j ’ai mis le chiffre exact pour ton addition mystère mais il ne reste pas, c ’est curieux ce truc, a quoi ça sert , chaque fois je me demande si c ’est obligatoire ? Je te fais de gros bisous, à partager avec ton petit monde à 4 pattes , tendresse dianou

  45. Bonsoir Armide , il fait un peu moins chaud la nuit aussi j ’en profite pour écrire quelques coms , j ’espére que la santé de ta maman va mieux , je te comprend car j ’ai eu a m ’occuper de ma maman et de mon papa pendant leurs maladies ( cancers tous les deux ) et cela demande du temps et du courage ! La chaleur sévit toujours 37° demain chez moi a l ’ombre , c ’est épuisant , je vis la nuit la journée je reste enfermée volets clos ! Prend soin de toi et caresses Pistol et les matous , toute mon amitié , bisous !

  46. C ’est un premier semestre noir sur tous les tableaux … je t’énumère meme pas tous les mauvais moments survenus depuis le 1er janvier …..
    bizz
    pat

  47. Coucou Armide et Pistol..est-ce que vous allez bien..la petite famille et vous..?..J ’espère qu ’il fait aussi beau à Paris qu ’en Bretagne..j ’Arrive ..!!! Bonne soirée

  48. hello….. j ’espère que tu vas bien…mais quelle chaleur ..37° ce soir….inutile d ’allumer le poêle à bois…….déjà 40 jour sans… ouf !!!
    m ’absente quelques jours … @ bientôt tout en ne sachant pas comme tu allais..snif… chuis triste…….

  49. Bonjour Armide , pas de nouvelles , tu es en pause ? j ’espére que tu vas bien , moi je reviens aprés mes injections de gel aux genoux début septembre si tout va bien ! A bientot , toute mon amitié

  50. Chère Armide,
    Je viens d ’apprendre que Pistol nous as quitté .Je comprends ton désarroi et ta grande peine. Je suis de tout coeur avec toi .
    Il a retrouvé tous nos compagnons qui nous sont chers.
    Je t’embrasse très fort

  51. Chère Armide, j ’ai appris par Erato…
    Pistol était un peu notre compagnon aussi.

    J ’étais très inquiète depuis quelque temps, j ’espère que toi tu vas le mieux possible.
    Prends bien soin de toi et courage pour les jours à venir.
    C ’est toujours difficile de perdre un ami.

    Je t’embrasse très fort.

  52. Chère Armide,
    Merci pour ta carte de Fouras que j ’ai reçue avant-hier matin, je t ’ai écrit une carte hier matin que j ’ai mise sous enveloppe et que je posterai lundi. Je l ’ai écrite avant d ’apprendre la très triste nouvelle. elle va te sembler un peu superficielle quand tu vas la lire. Je suis bouleversée par cette nouvelle. Ce qui peut bouleverser ceux qui me sont chers m ’attriste aussi. Cette année aura été très mauvaise pour toi. Bon courage et surtout n ’hésites pas, tu peux m ’appeler. Bisous Armide

  53. Bonjour ma belle , j ’ai recu ta carte, pleine de bonne humeur , et puis tu me parle de tragédie , alors je viens vite lire ici et je vois que Pistol est partis à son tour , !!! J ’en ais les bras coupés , je vais essayer de lire plus haut affin de savoir ce qui s ’est passé , il était avec toi ? Tu sais que tu peut m ’écrire, n ’hésite pas , moi qui ai perdu nestor et polka à 8 jours d ’ intervalle je ne m ’en suis encore pas remise donc je peut comprendre ta peine , je te dit pas qu ’on va pleurer ensembles , mais tu peut m ’écrire !ou m ’appeler , je t’embrasse, tout fort , courage ma belle , dianou

  54. Bonjour ma douce, merci pour ton passage chez moi , j ’espère que tu va bien ou du moins, mieux , et que tu va reprendre pied peut à peut pour nous remettre de belles vues de Paris , même sous la pluie ! Tu as du faire de belles images aussi de ton lieux de vacances , tu va nous en montrer quelques unes ? Je te fais de gros bisous et j ’attends avec impatience que tu reprenne la route avec nous, tendresse et amitiés, dianou

  55. salam bonsoir mon amie$je suis désolée pour la PErte de PISTOL
    UN COMPAGNON QUI TE TENAIT TOUJOURS COMPAGNIE
    et avec lequel tu aprtageais tes balades
    de tout coeur avec toi
    bises

  56. Armide, j ’ai lu un article chez mon amie Maria Dora, et je venais juste vous témoigner mon soutien pour la perte de votre compagnon à 4 pattes.
    Courage et peut – être à bientôt. Votre blog qui est une découverte pour moi est superbe.

  57. Bonjour ma belle, oui tu as raison, les animaux sentent ce genre de chose ! La chienne surveille , c ’est fou comme truc, elle ne nous appartiens pas , c ’est la chienne d ’un voisin mais elle vit chez nous du lever des poules au coucher , puis elle part , elle nous accompagne tant que nous sommes dans le jardin ou dans le hameau dès qu ’on prends la voiture elle part rejoindre les autres chiens , sauf depuis l ’incident nous sommes rentrés de courses et l ’avons trouvée veillant au grain . Que deviens tu ? tu est rentrée ? Comment va tu faire ? élever un autre Pistol ? Ou rester juste avec les chats ? ils doivent le chercher non ? Bon je vais attendre de tes nouvelles , gros bisous ma belle, et merci d ’être passée me voir,dianou

  58. C ’est bien que tu mettes l ’accent sur la végétation, Armide, car c ’est l ’écrin de toute belle ville. Et il y a de fort belles harmonies entre pierres et végétaux dans Paris. Sans compter ces odeurs si agréables après la pluie…
    Bises

  59. Le printemps était quasi inexistant cette année, dans le Sud il a fait de belles journées cet été, j ’ai vu la météo et à Paris aussi il a fait beau visiblement.
    Je viens de lire pour Pistol, c ’est triste.
    J ’espère que tu vas bien Armide.
    Continues de nous régaler avec tes promenades.
    Bises

  60. je viens de chez Maria qui a fait un article pour ton petit Pistol…ça me serre le coeur. reçoit toutes mes pensées. gros bisous Armide. cathy

  61. suite à la triste nouvelle du décès de Pistol je viens juste te faire un bisou qui ne fera pas grand chose à ce manque,tout virtuel qu ’il reste….juste pour te dire que je comprends….

  62. Je suis triste , Pistol notre copain a tous …depuis le temps qu ’on se connaissait mon vieux Pistol ….depuis le temps que nous te suivions ta maîtresse et toi ..dans ce Paris , dans ton Paris ……
    Un dernier bisous sur ton nez ….Adieu Pistol
    Jean

    • Pistol me charge de vous remercie pour l ’amitié et le réconfort que vous me portez
      Amicales pensée

  63. je viens de lire chez Maria la triste nouvelle concernant Pistol .
    j ’imagine dans quelle tristesse tu te trouve aujourd ’hui .
    je suis de tout cœur avec toi même si je ne passais pas aussi
    régulièrement qu ’avant ces derniers temps , je ne t ’avais pas
    oublié , loin de la . courage , le temps adoucira ta douleur .
    bisous a toi , et que Pistol repose en paix au paradis des animaux .

  64. Bonjour Armide,
    Je suis heureuse d ’avoir eu de tes nouvelles.
    Aujourd ’hui le temps se gâte, mais il fait encore chaud, alors j ’en ai profité.
    Passe un bon début de soirée, amitié, Véronique

  65. Bonsoir Armide
    pourquoi tu signes: Armide (et Pistol pour toujours) il n ’est rien arrivé à Pistol j ’espère ?
    Bonne fin de soirée

  66. Coucou Armide. Un gros bisou des charentais ! Nous pensons fort à toi. Pierre est content de t ’avoir immortalisé ton cher Pistol pour toujours. Nous partons en vacances en septembre. Nous faisons une halte dans la régionParisienne, au château d ’Anet, nous allons y faire à la Nationale d ’Elevage des Retrievers une démonstration de recherche de truffes, puis nous « montons » dans le Nord, pour découvrir cette côte que nous ne connaissons pas. Bises. FRANCOISE

  67. Bonjour Armide , je passe te faire un coucou en espérant que tu vas mieux aprés le départ de ton cher Pistol , tu sais la peine sera toujours là mais aprés la douleur cesse , voila 2 ans que ma Poussy est partie , j ’y pense chaque jour . Je pense bien a toi et j ’espére que tu reprendras bientot ton blog , je sais que c ’est difficile mais la vie malheureusement continue ! Toute mon amitié Armide et caresses aux matous , une pensée pour Pistol qui repose en paix !

  68. Je repasse te voir Armide, j ’espère que tu vas bien.
    Chez nous les soirées commencent à devenir plus fraiche mais dans la journée il fait toujours très chaud.
    Je te souhaite un bon dimanche
    Bises

  69. ……
    Ah ! si nous revenions à l ’antique coutume,
    Les pauvres gens au coeur auraient moins d ’amertume,
    Et l ’opulent foyer serait comme un saint lieu :
    Car la place du pauvre est la place de Dieu!

    Eugène Manuel

  70. Bonsoir Armide,
    Nous voilà au mois de septembre, que le temps passe vite.
    J ’espère que tu vas bien et que tu a passé un bon weekend.
    Bon mardi, amitié, Véronique

  71. Bonjour Armide , je viens prendre de tes nouvelles après avoir pris quelques jours de congés . J ’espère que ta peine s ’est un peu estompée et que nous aurons bientôt le plaisir de te retrouver parmi nous .
    Amitiés
    Marie

  72. Coucou, Armide. J ’ai vu pointer le bout de ton nez et me revoilà. J ’ai lu tous les commentaires pour comprendre. J ’avais comme un vieux doute. Je ne l ’ai plus. C ’est moche. Voilà pourquoi je n ’ai jamais repris d ’animal. Trop dur. Quoique nous fassions, où que nous allions, nos poilus ne nous lâchent jamais d ’une semelle: ils sont une partie de notre vie et un morceau de nous même.
    Accepte (tu n ’as pas le choix), lâche tes mouchoirs, reprends ton appareil et continue l ’aventure, ventre saint gris! Gros bisous de gum

    • Un grand merci pour tes messages pleins d ’humour et d ’intelligence. Tu m ’as bien réconfortée;

  73. Bonjour Armide

    Je suis tellement absence des blogs et de la messagerie qui va avec que je ne viens de voir qu ’a l ’instant que le petit Pistol a rejoins mon petit Baccarat au paradis des toutous
    J ’espère qu ’ils vont se retrouver la haut pour continuer a jouer et gambader ensemble au dessus de Paris comme Pistol le faisait si bien et Baccarat mon caniche aussi

    Je t’embrasse
    l ’oursonne triste

  74. Bonsoir Armide , voila encore que dés que j ’écris mon com l ’addition 1 + 5 s ’efface !!! Merci pour les paroles sur mon blog , je ne connais pas cette chanson car je supposs que s ’en est une ? J ’espére que tu vas mieux et que tu seras de nouveau sur ton blog ! Toujours une pensée pour Pistol j ’ai beaucoup aimé  » le pont de l ’arc en ciel  » sur facebook ! Bonne semaine , toute mon amitié

  75. Bonjour Armide je pense bien à toi depuis que j ’ai appris pour ton Pistol sur ob.
    Je t’embrasse bien fort garde espoir et courage la peine est humaine je te comprends. Mary

  76. Pensées tendres pour toi, Armide ; même si les jours s ’écoulent, l ’absence de nos animaux aimés reste brulante
    Ton compagnon à quatre pattes a eu une belle vie auprès de toi et je suis certaine que là où il se trouve maintenant il a gardé en lui le bonheur que tu lui as offert
    Rose

    • Je suis toujours sur terre; et me manifesterai bientôt, dès que le temps me le permettra. Vous me manquez

  77. Bonjour,
    Quel beau reportage, je ressens beaucoup d ’émotions à voir Paris à travers toi…
    Bonjour,

    J ’ai « récupéré » mon blog dans la nouvelle version, je dois complètement revoir sa configuration, par exemple, je ne peux plus répondre aux commentaires directement, je n ’ai plus accès à ton blog directement.

    Merci de ta fidélité.

    D@net.

  78. Bonjour Armide , merci de ta visite , je suis triste de voir que ton blog est en  » panne  » depuis juin , tes balades dans Paris que tu sais si bien nous conter me manquent ! J ’espère que tu vas mieux et je te souhaite une bonne semaine , toute mon amitié

  79. Coucou Armide,
    L ’automne parisien ne te verra pas arpenter les rues cette année, appareil photo en bandoulière ? Pistol en serait ravi, lui qui connaissait sûrement toutes les odeurs de la capitale… Tu sais bien qu ’on ne souffre vraiment que par ceux que l ’on aime, surtout quand ils partent. Ce qui n ’est pas une raison pour ne pas aimer, surtout quand c ’est un adorable chien qui en bénéficie. Car même si son départ est un crève cœur, il a eu une belle vie à tes côtés. Je sais que la tristesse ne s ’efface pas devant le raisonnement, c ’est pourquoi je t ’envoie ce message de soutient, avec toute ma sympathie.
    Paloma

  80. Bonjour Armide..C ’est une pause tristesse je suppose..? On a perdu Pistol ? enfin je ne sais pas..ce n ’est pas dit..m ’enfin peut-etre que je me trompe..Bonne fin de soirée++

  81. Bonsoir,
    Quel beau reportage sur notre ville chérie, il y a longtemps que je ne t ’ai pas lue avec toutes nos pérégrinations de plateformes diverses et variées…
    J ’ai « reconstruit » mon blog, toujours chez OB, j ’y ai passé beaucoup de temps, il reste des améliorations à y apporter, mais je vais prendre un peu de temps…
    J ’ai découvert, avec surprise qu ’il n ’y avait plus de newsletter et j ’ai perdu la liste des miens qui étaient inscrits sur mon ancienne version, c ’est fâcheux, je m ’en veux un peu, il va falloir que j ’aille chercher des nouveaux lecteurs, je sais que je suis visitée, mais peu de gens laissent des commentaires, c ’est dommage.
    Dis moi ce que tu en penses.
    Bonne fin de journée.
    D@net.

  82. Bonjour Armide,
    Oh je ne savais pas pour Pistol, je suis vraiment désolée. On était habitué à lui, c ’était Armide et Pistol. Je suis de tout coeur avec toi.
    Je t’embrasse bien fort, Véronique

  83. Bonsoir Armide
    Je viens faire un tour sur ton blog sur la pointe des pieds.Je sais que Pistol ton fidèle compagnon est au paradis des chiens et j ’imagine ta grande tristesse J ’espère que tu vas bien. Je t’embrasse. Nadine

    • En survolant tous les commentaires, j ’ai crû comprendre que Pistol vous avait quittée. J ’en suis désolée et très triste pour vous. Est-ce la raison pour laquelle vous ne postez plus rien ? J ’espère que vous n ’êtes pas malade ? Moi, j ’ai eu une interruption due à une fracture du col du fémur…opération puis ensuite séjour en clinique !
      Mauvaise fin d ’année 2013. J ’ai repris mon blog mais…sans grande conviction !
      Vos reportages sur PARIS me manquent et vous aussi , de même que votre brave toutou. Bon courage.

  84. Les oiseaux de l ’air vous disent bonne route
    La menthe embaume les talus
    Le merle siffleur chante à qui l ’écoute
    L ’hiver ne reviendra plus.

    le merle chante…depuis ce matin….
    comment vas-tu ???
    je sais no réponse….mais je pense à toi !!!!!!!!!

  85. Bonsoir Armide , je suis trés inquiéte de ne plus avoir de nouvelles , je sais que tu n ’étais pas au mieux de ta forme et la perte de ton brave Pistol n ’a pas du t ’arranger , tu manques a beaucoup d ’aminautes et tu me manques , je t’embrasse en espérant bientot un mot sur ton blog ! Amitié

  86. coucou
    je passe de temps en temps , mais toujours rien ….
    tes balades a travers la Capitale me manquent .
    j ’espère que tout va bien ? bon mercredi bisous a toi .

  87. Bonjour à tous
    je viens vous dire que l ’absence d ’ Armide est due a une longue maladie , j ’ai appris qu ’elle est hospitalisée sans espoir de guérison ,…il y a quelques jours..Tristesse

  88. Bonjour Armide,
    J ’apprends les soucis de santé que tu rencontres ; je ne sais si tu viens lire les message sur ton blog mais comme tout laisse une trace dans le Cosmos, même la fumée d ’un feu, mes pensées sauront te rejoindre
    Je t ’imagine entourée par tout ceux que tu aimes et qui t ’aiment pour t ’offrir un digne accompagnement et cueillir les beautés de la vie, même si parfois elle nous réserve de bien cruelles surprises, la maladie en est une…
    Carpe diem ma chère Armide
    Avec mes pensées les plus tendres
    Rose

  89. Je rejoins le commentaire de Rose, des Chats du Maquis.
    Je ne sais si tu liras ce message Armide. Mais mes pensées vont vers toi. Que beaucoup d ’amour t ’entoure et t ’accompagne dans ces moments difficiles.
    Douces pensées depuis la Réunion.
    Martine

  90. Quelle terrible nouvelle

    Continues ton chemin vers la Lumière, Armide et reposes en Paix
    Tous les chats du maquis que tu as si souvent visités t ’accompagnent tendrement en te transmettant leur chaleur et leur amour

    Toute ma sympathie à ta famille qui doit vivre cette déchirante épreuve…

    Rose

  91. Au revoir ma chère Armide!
    tu as rejoint ton cher Pistol!
    ici, on est triste….
    mais toi, tu ne souffres plus…
    tu restes dans mes pensées.

  92. Tristesse…….Reposes dans la Paix Armide…….Fais plein de caresses à Pistol là où vous êtes….Pensées pour ta famille……
    Martine

  93. J ’apprends par Martine la triste nouvelle…
    Je suis si triste…
    Au-revoir, Armide.
    Pensées pour ceux qui restent.

  94. Ce n ’est qu ’un au revoir Armide , un poéme pour toi je sais que tu l ’aurais aimé :
    Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
    Laissez-moi partir
    Car j ’ai tellement de choses à faire et à voir !
    Ne pleurez pas en pensant à moi !
    Soyez reconnaissants pour les belles années
    Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
    Vous ne pouvez que deviner
    Le bonheur que vous m ’avez apporté !
    Je vous remercie pour l ’amour que chacun m ’a démontré !

    Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
    Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
    La confiance vous apportera réconfort et consolation.
    Nous ne serons séparés que pour quelques temps !

    Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
    Je ne suis pas loin et et la vie continue !
    Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
    Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
    Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
    La douceur de l ’amour que j ’apporterai !

    Quand il sera temps pour vous de partir,
    Je serai là pour vous accueillir,
    Absent de mon corps, présent avec Dieu !
    N ’allez pas sur ma tombe pour pleurer !

    Je ne suis pas là, je ne dors pas !
    Je suis les mille vents qui soufflent,
    Je suis le scintillement des cristaux de neige,
    Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
    Je suis la douce pluie d ’automne,
    Je suis l ’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
    Je suis l ’étoile qui brille dans la nuit !
    N ’allez pas sur ma tombe pour pleurer
    Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

  95. Un passage pour dire que je n ’oublie pas Armide qui me manque beaucoup . Repose en paix prés de ton cher Pistol .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.