Au deux tiers du Grand Cours (: Arc de Triomphe/Concorde) -15/11/2010

 

 

 

En bas, l ’obélisque de la Concorde… Revendiquée par les services culturels égyptiens, la verrons-nous encore longtemps ?

 

 

Descente Champs-Elysées vers l'Obélisque de la Concorde -

 

et en haut,  l ’Arc de Triomphe empanaché d ’un drapeau tricolore.

 

 

Champs-Elysées - montée sur l'Arc de Triomphe - novembre

 

Entre les deux extrémités, sommes nous réellement à mi chemin, là où nous allons nous poser un moment ? 

 

 

Jet d'eau ( nov 2010) - Rond Point des Champs-Elysées

 

A quelques pas de la Grille du Coq, qui permet de furtifs regards  sur le Palais de l ’Elysées, à la lisière du Jardin des Champs-Elyées, nous avons rapidement éludé  Matignon. 

 

Débouchant avenue Franklin Roosevelt, nous avons cru voir jaillir

une fontaine de cristal.

 

Depuis l ’époque des rois, on n ’a cessé de se demander comment orner avec honneur ce rond point de près de deux-cents mètres de diamètre  dessiné par Le Nôtre pour terminer la Grande Allée du Roule, alors que nos « Champs Elysées n ’avaient pas encore vu le jour dans son sillon.

 

Aux lendemains de la Révolution, la Convention émet l ’idée d ’y édifier une statue à l ’honneur de Jean-Jacques Rousseau : proposition abandonnée… et plus tard en 1828, lorsqu ’un décret royal propose d ’en édifier une autre en l ’honneur de Louis XV, le projet est également rejeté avec véhémence par les révolutionnaires de 1830. Alors, on opte pour une  gigantesque fontaine centrale. Pour faciliter la circulation automobile pourtant encore récente, la « Grande Gerbe » est enlevée au milieu du XIX et remplacée par quatre fontaines

 

 

Sculpture sur vasque d'eau - Rond Point des Champs Elysées

 

 Quatre fontaines imaginées par le célèbre verrier Max Ingrand ont remplacé depuis la fin des années cinquante les fontaines Lalique qui ornaient la place depuis plus d ’un siècle..

 

J ’avais oublié que la façade de l ’immeuble (qui fait l ’angle de l ’avenue des Champs-Elysées et de l ’avenue construit en 1900 pour un financier belge, fondateur de la Banque de Paris et des Pays-Bas,  dont les disgrâces physiques lui avaient valu le doux nom de « couche en joue ») …  ne porte plus l ’enseigne du « Figaro » 

 

Bouche de métro Champs-Elysées-Clémenceau - Rond Point d

 

J ’ai pris plaisir à observer l ’ enfilade de quelques  promeneurs solitaires et détendus Ils semblent placés sur orbitre, mais dégagent des ondes bienveillantes  avant de disparaître tour à tour comme transportés sur un ruban dans le trou du métropolitain dont l ’entrée est marquée par une avenante enseigne rouge.

 

Terres pleins fleuris et arbres d'automne - Rond Point des

 

Emergeant des coussins multicolores de fleurs de saison, se dresse  dans l ’ombre de « la niche à Fidèle, » une façade alambiquée aujourd ’hui connue comme le fief  de Marcel Dassault .

 

A l’emplacement de cet édifice qui ne passe pas inaperçu s ’élevait un hôtel construit sous le second empire par l ’archtecte Louis Moreau aux frais du duc de Morny pour son amante la Comtesse Aimée Le Hon un avocat partisan de l ’établissement de la monarchie balge  Le duc de Morny, qui selon son propre aveu descendait « d ’une lignée de batards depuis trois générations » était un adepte peu scrupuleux du capitalisme naissant. Sa fille naturelle, Louise, hérita de la niche à fidèle avant de devenir princesse Poniatowska. 

Sa fille naturelle Mathilde surnommée Missy mena une vie extravagante entretenant une nuée de compagnes de lit dont  Colette 

 

Immeuble Artcurial - Rond Point des Champs Elysées

 

 

L’hôtel Le Hon fut habité un moment  par la comédienne Sophie Croizette, rivale de Sarah Bernard, avant d ’être racheté par Mme Sabatier d’Espeyran avant  que les services d’un ministère ne s’y installent/ L ’hôtel dévasté pour les besoins de l ’administration  fut  racheté par Marcel dassault. Il fait démonter pierre par pierre la niche à Fidèle qu ’il transporta dans son chateau de Cognières et rénova la bâtisse pour y installer ses 4OO mètres carrés de bureaux et son parking qui peut contenir une centaines de voitures, construit sous une dalle sans pillier pour ne pas risquer d ’écorner d ’ailes après les soirée arrosées.

 

 

Façade de l'hötel Despéyaran avec drapeau français - Champs Elysées

 

 Il installa les bureaux de son magazine « Jours de France » dans la partie du double hôtel particulier de Fany le Hon, située dans le prolongement sur les Champs-Elysées. Ce bâtiment reste connu aujourd ’hui  sous le nom d ’hôtel d ’Espeyran

 

 

Automne aux Champs-Elysées - un 10 novembre

 

Je m ’baladais sur l ’avenue
Le coeur ouvert à l ’inconnu
J ’avais envie de dire bonjour
À n ’importe qui

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.