Cuvier, Faculté Pierre et Marie Curie -11/05/2009

 

Nous venons de passer la porte du Jardin des Plantes pour approcher de plus près de cette éloquente bâtisse qui parait être tombée à l ’abandon


 C ’est là que  Pierre et Marie Curie avaient élu domicile et où ils menèrent leurs travaux sur la radio-activité. Nous nous trouvons rue Cuvier.

La maison de Pierre et Marie Curie abrita par la suite une partie de la Faculté des Sciences jusqu ’au début des années soixante, lorsque la nouvelle tour de Tolbiac fut offerte aux étudiants. De récentes  mesures de réaménagement  affectant « l ’îlot Cuvier », certains bâtiments ont été démolis pour faire place à une grande surface comprenant l ’Institut de Physique du Globe de Paris et la Bibliothèque des Sciences de l ’Univers.

Le nostalgie qui accompagne ces démolitions semble devoir être réconfortée par la promesse de réhabilitation du Pavillon Cuvier et de la maison Curie.

Le Jardin des Plantes semblent vouloir gagner les façades de la rue Cuvier
La rue ayant été occupée par le couvent des Victoriens porta d ’abord le nom de  » rue derrière les murs de Saint Victor »,  avant de prendre celui de  » rue Ponceau », en raison de la présence d ’un petit pont aménagé en son milieu quand la rivière de la Bièvre atteignait le couvent. En 1838, la rue porta le nom de Cuvier

A l ’angle de la rue Geoffroy Saint-Hilaire et de la rue Cuvier, en face du portail donnant accès au Jardin des Plantes, je ne manque pas de remarquer  une fontaine monumentale dédiée à Cuvier

A ma hauteur, des créatures marines m ’abreuvent de leurs paroles


Réalisée par le sculpteur Jean Feuchère, cette femme entourée d ’un lion et de toutes sortes d ’animaux de la mer


porte des tablettes où est inscrite la devise de Cuvier « Rerum conoscere causas »
Elle symbolise l ’Histoire Naturelle

On remarquera (ou pas) ce clin d ’oeil de l ’artiste : un crocodile peut-il ainsi tourner la tête ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.