Des cités-jardins… rue de la colonie -15/09/2011

 

 

Au détour de la  rue Vergniaud qui parait calme et sans histoires, un drapeau tricolore fouette les nuages pour dégager le ciel et le paysage.  

 

Immeuble fondation de la France Libre - angle rue de la col

A l ’angle de deux rues, un bâtiment de brique résolument patriotique abrite depuis 1945 la Fondation pour la France Libre.

Maison de la France Libre - emblême

La Fondation s ’est donnée pour but de perpétrer le souvenir des Résistants et des victimes de la déportation lors de la deuxième guerre mondiale : « L ’union fait la force » clame son éloquente emblème.

Elle dispose d ’un club, où sont organisées des conférences ou des expositions, diffuse des périodiques..

http://www.france-libre.net/

 

Fondation de la France Libre 1angle rue de la colonie et ruRue de la colonie - Maison de la France Libre - hommage au

En 1945, la Fondation des Français Libresnouvellement créée installe son siège au 59 rue Vergniaud ; elle diffuse la Revue de la France Libre. Dissoute en 2000, elle devient alors Fondation de la France Libre et rend hommage à toutes les forces armées alliées à la France au cours de la deuxième guerre mondiale,

 

Ancienne entreprise peinture maçonnerie condamnée rue

tandis qu ’à quelques pas de là, l ’enseigne d ’un atelier d ’artisan se fond dans une façade lézardée de vignes vierges éteintes.

La rue de la Colonie ainsi nommée pour faire allusion à la présence active d ’une « colonie » d ’artisans dans ses parages, change de mains.

 

Immeuble Art Nouveau rue Vergniau

D ’autres immeubles sévères, que divertissent heureusement le souvenir de « la vigne au vin », gardent  bon pied, bon oeil.

 

Enfilade de maisons traditionnelles rue de la colonie

De façon impromptue, à l ’ombre de l ’austère Fondation de la France Libre, se déroule comme un ruban,     une rue villageoise baignée de lumière.

 

Façade à persiennes - rue de la colonie

En face, les persiennes se referment à demie  pour modérer les intrusions parfois trop tapageuses d ’un astre facétieux qui s ’invite de façon intermittente dans les tranquilles demeures.

 

Petites maisons traditionnelles- rue de la colonie

L ’été tire à sa fin, la pluie nous offre la bénédiction d ’une accalmie, le silence comme le soleil est d ’or. L ’instant privilégié se fige. Les maîtres des lieux encore en villégiature, seront bientôt de retour.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.