Des vignes à Paris : à Belleville

Qui  pourrait encore imaginer que Belleville était autrefois un village maraîcher,

P1070619

en partie couverte de bois, et que  la vigne en abondance, se dorait à flanc de côteaux    ?

A mesure que nous prenons de la hauteur, l ’histoire des deux villages  se révèle par fragments :  Coincés    entre deux tours , dans les replis insoupçonnés d ’un chemin, calé dans un passage  dissimulé derrière la grille d ’un jardinet…

 

P1070653

Jean-Jacqus Rousseau aimait respirer l ’air pur de la campagne sur les hauteurs de ces collines, et bénéficier des vertus    de la bonne nature . Les sommets de Belleville et de Ménilmontant offraient d ’amples panoramas de la capitale toute proche

P1070669

La mémoire vinicole des villages a été pour notre bonheur, reconstituée dans un coin du   parc de Belleville

P1070670

En ce premier jour de mai,  la glycine se mêle aux pieds de vigne et se laisse retomber langoureusement en grappes    généreuses. Elle embaume…

P1070671

Réconforté par les rayons encore timides d ’une éclaircie, un chat ordinaire flaire avec volupté les indices     supposées infaillibles du regain

P1070673

Promesses souvent tenues comme inébranlablement  acquises

P1070635

La pluie est tombée en abondance au cours des dernières semaines, et les petits coins « oubliés » du parc, révèlent un    visage caché, presque rassurant,  de la nature indomptée, chère à l ’apotre de l ’authenticité sauvage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.