Elle est malade

Un silence de plomb s ’est abattu sur nos penates depuis hier soir et s ’eternise comme un un point d ’orgue.

Elle, d ’ordinaire si attentive, repose abandonnee sur son lit depuis ce qui nous semble une eternite…Son odeur se fait    souffrante, et s ’il lui arrive d ’entrouvrir ses paupieres, c ’est pour nous balayer d ’un regard embrume ou je devine une extreme vulnerabilte que je ne lui connaissais pas. Nous lui paraissons     lointains.. Qu ’avons nous commis de reprehensible pour meriter un tel detachement ? J ’ai boude ma gamelle, trop absorbe par la regularite de son souffle. Peut etre parviendrais-je enfin a    attirer son attention…

P1060933.jpg

Elle nous abondonne pour  un sommeil cotonneux, un monde sans queue ni tete ou s ’agitent monstres grimacants dont    nous nous tenons precautionneusement eloignes

Elle est malade. SILENCE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.