Epitaphe d ’un chat

Petit museau ,petites dents                    Yeux qui n ’étaient point trop ardents                       Mais desquels la prunelle perse                           Imitait la couleur diverse                       Qu ’on voit en cet arc pluvieux                       Qui se courbe au travers des cieux                             La tête  à la taille pareille                      Le col grasset , courte l ’oreille                        En dessous  un nez ébénin                           Un petit mufle léonin                       Autour duquel était planté                            Une barbelette argentée                       Armant d ’un petit poil follet                         Son musequin damoiset                    La gorge douillette et mignonne                      La queue longue et gueunonne                         Moucheté diversement                       D ’un naturel bigarrement                     Tel fut Belaud le gente bête                     Qui des pieds jusqu ’à la tête                      De telles beauté fut pourvu                     Que son pareil on n ’a point vu
Joachim Du Bellay

2 thoughts on “Epitaphe d ’un chat

  1. Tout a fait cela ….le chat est une bête sublime……mais oui Pistol mais toi aussi , vous avez chacun votre personnalité ….
    Amitié
    jean

  2. bon, je vois que tu as adopté la nouvelle plateforme d ’OB…
    A propos de ce poème : est-ce toi qui as choisi cette présentation, ou bien Du Bellay ? ou bien est-ce OB au cours de son transfert ?
    J ’ai voulu tester cette nouvelle plate-forme avec un nouveau blog (plutôt que de transférer le mien)… mais je ne vois vraiment pas où sont les nouveaux avantages vantés par OB : par exemple, il n ’y a pas de possibilités de faire des albums photos, pas de possibilités de charger un compteur de visiteurs sur un planisphère, pas de possibilités de mettre des liens en marge, etc etc…
    Pour en revenir au poème, je ne le connaissais pas, et j ’ignorais que Du Bellay était un admirateur de la race féline. Bon dimanche Armide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.