La petite maison rose entre deux rues

 

 
15/03/2010

  Nous venons de quitter à regret le Musée de Montmartre, un  havre  de paix préservé jusqu ’au XXI siècle (pour combien de temps encore…) où nature et culture cohabitent,  et jetons un dernier regard sur la rue Cortot qui maintenant nous escorte sous la bonne garde  du château d ’eau.

Photo 7052

  La rue Cortot, dores et déjà bordée de contreforts plantés de jardins, va bientôt rejoindre la rue des Saules

Photo 7053

Les contreforts de Montmartre, autrefois peuplés de vignes (détruites à la fin du XIX siècle par le phylloxera), abritent les secrets amoureux et assurent protection aux passagers de l ’hiver.

Photo 7002

  A seulement quelques mètres plus en hauteur, l ‘enseigne de « la Bonne Franquette », où se réunissaient dans une convivialité bon enfant,
les artistes du XIX coiffe la rue des Saules.
Mais la boucle n ’est pas bouclée.

Photo 7051

Nous venons de nous faire surprendre par le « Montmartrobus » qui déboule du sommet de la butte, à pas de loup.

 Cette navette électrique mise à disposition des riverains de Montmartre par la RATP assure, moyennant un ticket de métro,  la desserte des toutes les petites rues de la butte profonde. La course est sportive et le conducteur qui au fil des jours, fait partie des « familiers », « a ses jours », parfois bougon, souvent bienveillant. Il s ’applique à négocier d ’étroits passages à angles droits, à vaincre avec brio des pentes à soixante degrés vers le haut, puis vers le bas. Les pavés font trembler l ’habitacle tout entier, les usagers du « roller coaster de Montmartre »  se cramponnent.

Le « Montmartrobus » vient de stopper net devant nous. La porte avant s ’est ouverte en coup de vent : « alors on monte ? ». J ’ai marqué une hésitation, mais  ai préféré continuer la balade à pied. L ’arrêt ne semblait pas prévu ; j ’ai tenu à remercier le « conducteur sympa ».
Montmartre, c ’est encore un peu cela.

Photo 7055

Nous n ’avons pas voulu abréger la balade, heureux de contourner une fois encore, cette curieuse petite maison dont la façade pointue se tient à califourchon entre les rues de l ’Abreuvoir et des Saules. Elle a permis à Utrillo de se rendre célèbre.

Photo 7056

La maison est « habitée ». Il y a de la lumière. Et depuis la nuit des temps, le besoin légitime, commun aux hommes et aux bêtes,  de faire une pause  pour se désaltérer, a marqué de son sceau la rue de l ’Abreuvoir.

Photo 7058Photo 7059
La vigne de Montmartre revit, toute proche. Elle s ’est relevée de ses cendres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.