« La plus belle avenue du monde » -04/01/2010

Les Champs Elysées, méritent-ils toujours le nom de  « plus belle avenue du monde » ?

Arc de triomphe et Champs Elysées illuminés

Voie triomphale » au XVII siècle, lieu de divertissement au XIX, lieu commercial depuis 1900, les « Champs » suivent les flux et les reflux des marées : de la « Belle Epoque » aux affres des deux conflits mondiaux,
des « Trente Glorieuses » aux grandes désillusions.
C ’est ici, que depuis plus d ’un siècle,  sont censés être présentées dans leur quintescence, les différentes vitrines  commerciales, industrielles,  automobiles (Ciroên et Renault se font face) cinématographiques et aéronautiques.

Les Champs Elysées illuminées

Nous venons d ’émerger de la bouche du métro Etoile, qui s ’ouvre en baillant, à quelques mètres d ’une énorme place ronde au coeur de laquelle dort un  soldat inconnu, et où convergent douze avenues dessinées au XIX siècle, par un baron Haussmann. Le centre de l ’Etoile est marqué par l’emplacement d ’un Arc de Triomphe où le vétéran repose sous bonne garde, et autour duquel bourdonne un vertigineux manège d ’automobiles.
La place, en forme d ’étoile qui s ’est longtemps appelée, à juste titre, « place de l ’Etoile » a été rebaptisée  » Charles de Gaulle – Etoile » ; les plaques ont subi ce rajout, mais à Paris, dans la vie de tous les jours,

  on se contente de faire court .

 


 

Champs Elysées illuminées, Paris

Les frimas se sont affirmés sur la pluie pour les fêtes, et des cristaux de led ont veiné les deux rangées d ’arbres (qui depuis Marie de Médecis se sont succédés, aux mêmes empacements, le long du « Cours de la Reine »), montent la garde de part et d ’autre de la vaste chaussée. L ’avenue des Champs Elysées s ’étire de la place de l ’Etoile à l ’Obélisque de la Concorde : un parcours de près de deux kilomètres, sur une largeur de soixante quinze mètres.

 

Champs Elysées illuminées, Paris

Trente mille piétons par jour (trois cent mille en moyenne le week end), quatre-vingt milles passages de véhicules quotidiens, et des commodités (feux tricolores, colonnes Meurisse, kiosques à journaux) en nombre proportionnel à la demande…

Photo 306

 A la faveur des années soixante-dix le luxe, même s ’il s ’affirme encore haut et fort, accueille dans son voisinage des enseignes franchisées beaucoup moins prestigieuses,

Résidence du Claridge, Paris

L ’avenue se vide de ses palaces: Le Claridge ferme ses portes en 1976. il est transformé en galerie commerciale Sa vaisselle, ses éléments décoratifs et sanitaires, son mobilier, autant de souvenirs d ’une ère révolue, (au même titre que le Paquebot « France », envoyé à la retraite au cours de cette  décennie), s ’arrachent au cours d ’une vaste vente aux enchères.

L'hôtel du Claridge, Paris
Nous ne pouvons qu ’admirer les reliefs d ’une époque,  et imaginer ce qui se passe derrière les portes voisines…

Boutique Guerlain

entrée exclusive, « luxe austère »;

Photo 282

Horlogier Louis Pion

Quelques rêves accessibles se trouvent au « palais » de Louis Pion qui distribue, pour le compte des Galeries Lafayette, des gammes de montres, véritables accessoires de mode, dont les prix s ’échelonnent de 20 à 200 Euros
Immeuble Orlane illuminé

Photo 322

 

Citroën a toujours su mettre en valeur les facettes spatio temporelles des épisodes qui ont jalonné le vingtième siècle, et semble possèder l ’art et la manière

d ’en tirer parti.

Photo 328

Espaces protégés d ’un restaurant où se dégustent des mets thai

Portail de l'ensemble 21, 12 ave Champs Elysées

Si ce n ’est le froid, l ’élégance, le port altier du portail d ’un immeuble en aval  de la « plus belle avenue du monde » me fige sur place : que de grandeur, que d ’élégance se dessinent à la faveur des volutes ferronnières…
Je viens d ’être informée que l ’Immobilière Dassault a signé un bail avec une grande enseigne de luxe,  l ’immeuble étant vacant  depuis le départ de la ccompagnie Thai Airways, en 2007.

 

Pizza Pino illuminé

Au n° 99, Le célèbrissime Fouquet (lancée en 1898) est classé monument historique dans les années 1980, afin de protéger sa façade des effets pervers de l ’invasion des Mac Do et autres Pizza Pino. Il reste sur son quant à soi… à telle enseigne, que les femmes non accompagnées n ’y seraient  toujours pas admises.

Arcades des Champs Elysées Paris
Au n° 116, un passage couvert d ’une largeur de quinze mètres, (exceptionnelle pour l ’époque et éclairée exclusivement à « la lumière artificielle »).  Les centres commerciaux comme celui-ci faisaient alors fureur… D ’abord baptisé « Arcades des Champs Elysées », cet espace est  ouvert dans les années 1920 pour conjuguer les plaisirs de la promenade et les activités commerciales .

 

Arcade des Champs-Elysée, Paris
Caverne d ’Ali Baba aux parois de marbre blond et noir… S ’ouvre la perspective d ’un parcours de « découvertes », ponctué d ’appliques Lalique de bronze

 

Arcade des Champs-Elysée, Paris
Géante verrière céleste, soutenue par de solides colonnes

Arcades des Champs Elysées
Jeux de miroirs multipliant l ’espace et la lumière

Arcades des Champs Elysées Paris
En 1929, le Lido vient s ’installer dans les locaux. Il offre les agréments  d ’une piscine et de salles de beautés. Puis il devient le célèbre  cabaret que nous connaissons toujours
En 1997 le cabaret   fait ses malles, pour  s ’installer quelques mètres plus bas.
Les Arcades des Champs Elysées dont les attraits sont évincés par l ’écrasante présence du Lido voient progressivement l ’aura de leur enseigne originale  (« les Arcades des Champs Elysées » ternir. Elles font désormais partie intégrantes des « Arcades du Lido » avant de se résumer en un modeste  « Passage du Lido ». Depuis lors, et au fil des années Les Arcades se contentent  d ’hôtes beaucoup moins prestigieux.

Hotel Marriott, Champs Elysées, Paris

En 1998, signe des temps, s ’ouvre au 70 avenue des Champs Elysées une succursale de la chaîne d ’hôtel Marriott, cinq étoiles luxe offrant  à l ’homme d ’affaires moderne toutes les facilités requises. Je me réjouis de constater que l ’esthétique des abords n ’a pas été trop sacrifié au profit du  fonctionnel »

 

Champs Elycées illuminés

Les arbres semblent autant de verres de cristal alignés sur la nappe d ’une table de convives prêts à trinquer sous une étoile que chacun souhaite bienveillante.

Champs Elysées vers la Grande Roue

A l ’extrêmité de l ’avenue, là où  elle prit naissance, la grande roue du Temps, reste campée, en dépis de toutes les controverses que sa présence suscite, sur la place de la Concorde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.