La rue de Tolbiac -01/10/2011

 

Déterminés à dénicher d ’autres petits morceaux de campagne enfouis entre deux tours, nous avons repris la balade à son début.

Nous avons d ’abord rejoint la rue pavée bordée d ’immeubles aux balcons fleuris, qui ne comptent qu ’un ou deux étages, et dont le rez-de-chaussée est jalonnée de cafés-bars-restaurants. La voie porte le nom de rue de la Butte-aux-Cailles, et se termine abruptement, telle une rigole,  Rue Barrault. Nous nous smmes laissés porter par la déclivité naturelle du sol qui nous a cette fois encore menés rue Daviel ;  petit salut en passant aux habitations ouvrières de la rue Daviel connues des habitués sous le nom de « Petite Alsace ».

 

La-Petite-Alsace-et-la-rue-Daviel-a-mi-course.jpg

La rue Daviel nous a, invariablement, précipités dans un carrefour en Y où nous avons retrouvé le temple d ’adeptes antoinistes.
Mon impression c ’est que les rues descendent les pans de la Butte en espalier, qu ’elles sont parralèlles et forment entre elles des rectangles. Elles rejoignent d ’un côté  le boulevard Bianqui, de l ’autre la rue de Tolbiac, ce qui est déconcertant.Sur notre droite, le Boulevard Bianqui est tout proche, et à gauche, les deux rues ne se jettent nul part ailleurs que dans l ’inévitable rue de Tolbiac, spacieuse mais sans attrait

 

Mascaron rue Tolbiac
à laquelle on a donné le nom d ’une victoire de Clovis en 496…à Tolbiac, une ville proche de Cologne rebaptisée depuis lors)

La rue de Tolbiac est une longue longue artère qui partage le treizième arrondissement de part en part.
Chantier sur voies ferrées
Débouchant dans le quartier d ’ immeubles de verre et d ’acier de Paris-Rive Gauche, à proximité de l ’Université de Tolbiac, elle amorce son imperturbable trajectoire incliné en desservant tour à tour les avenues d ’Ivry et de Choisy (qui forment un triangle contenant le quartier chinois) et enfin le quartier de Maison Blanche (rues du Moulin des Près, de Bobillot, Barrault, Vergniaud, Wurtz…)

 

 

 

Mascaron visage - rue de Tolbiac

Vaste artère de circulation la rue de Tolbiac plantée d ’arbres qui protègent l ’omniprésence du baron Haussmann et de ses balcons ventrus, la voie tracée en trois étapes à la fin du XIX siècle s ’appelait « rue du Transit ». Elle avait été conçue pour servir de voie intermédiaire  entre les boulevards extérieurs les Maréchaux qui aurait fait le tour de Paris. Seule la partie rive gauche de Paris a été achevée.

 

 

Rue Wurtz -1817-1884 - chimiste

A l ’angle de la rue Wurtz, qui ne se signale par aucun trait distinctif, la rue d ’Alésia reprend discrètement la boucle, à la suite de la rue de Tolbiac

 

Une banque ppulaire place Coluche

La rue d ’Alésia, c ’est le changement dans la continuité. Nous l ’avons longée en mode automatique, dans l ’espoir de trouver quelque part, en fin de compte, un débouché. L ’échappée attendue est une vaste intersection où vient incidemment se ramifier une petite place qui porte le nom de Coluche, le président des Coeurs.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.