La Salpêtrière : Les loges des Folles, la lingerie -04/06/2011

 

 

 

Amorçant dans le sens inverse un trajet parallèle en pente douce

 

Petites Loges - Salpêtrière 2

je tente d ’exorciser la vue des premiers bâtiments de l ’Arsenal, de sinistre mémoire,  le théâtre des plus extrêmes souffrances qu ’il soit possible d ’infliger à des représentants de l ’espèce humaine, des lieux où de sommaires conditions de « protection » tenaient davantage d ’une épuration que d ’une volonté de soigner. Les admissions nombreuses et régulières renouvelaient les effectifs partis pour l ’éternité.


 

Petites loges - Salpêtrières 1

Les bâtiments, conçus par les architectes Payen puis Viel, s ’enchaînent les uns à la suite des autres.

Toutefois, au gré de ma progression, le paysage se transforme et s ’adoucit imperceptiblement

 

 

Bancs Nouvelles Loges des folles - La Salpêtrière 2

Ici encore, d ’autres  bâtiments bas : mais leur auvent abrite de petits tabourets, rudimentaires mais coquets.

 

Bancs des nouvelles loges - La Salpêtrière 1

Le corps médical s ’immisce progressivement dans les lieux, entreprend d ’ étudier le comportement des recluses,  se hasarde à établir des diagnostics, avant de conclure que ces femmes agitées sont malades  et peuvent être soignées. En 1780, le docteur Esquirol,  teste sur les pensionnaires quelques remèdes et préconise les bienfaits de l ’air pur sur leur état de santé. Des tabourets sont placés à cet effet  à l ’extérieur de leur cellule ; elles peuvent y prendre place, toujours enchaînées.

 

Hôpital de la Salpêtrière - Panneau rue de la Lingerie

Parvenus à l ’extrémité du passage des loges, nous apercevons dans un halo de lumière une importante bâtisse classique.

 

Le bâtiment faisait autrefois partie du complexe carcéral et comprenait une chapelle

 

Hôpital Salpêtrière - Lingerie et placette tilleuils

 

En 1669, Louis XIV décide de remplacer l ’ancienne chapelle Saint Denis par l ’édifice religieux plus imposant, surmonté d ’un dôme qui de loin déjà avait attiré notre attention, et qu ’on dédie à la mémoire de Saint Louis.


Hôpital Salpêtrière - lingerie côté

Nous aurions souhaité assouvir notre curiosité quant aux  mystères de cette maison de redressement, dont les portes sont aujourd ’hui exclusivement réservées aux initiés du service,

 

Hôpital salpêtrière - porte lingerie

L ’ayant contourné avec toute la discrétion d ’usage, nous accédons à l ’arrière du bâtiment, depuis lors transformé en lingerie.

 

 

Hôpital salpêtrière - Grand porte pavillon de la lingeri

Les portes fenêtres se renvoient mutuellement  les vis à vis aérés des deux cours qu ’elles desservent, l ’une accueillant le lever du soleil, l ’autre orientée au couchant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.