Le « Blute-Fin » plane en silence sur Montmartre

 

 

10/02/2010

L ’été s ’est depuis quelques mois retiré. Le rideau s ’est ouvert sur le « Blute-fin » dissimulé et protégé par le feuillage des arbres et…  étroitement surveillé

Photo 6800
Nouvelle balade à Montmartre aujourd ’hui. Malgré neige et verglas…Nous choisissons la gravitation par la rue de Tholozé qui prend rue des Abbesses et se hisse derrière la boucle de la rue Lepic, au pied du plus ancien moulin du village : le « Blute-fin » dont le nom signifie « qui tamise finement ».

 


Photo 6805

Inaccessible et dissimulé le « Blute Fin » s ’entoure de mystère et de légende…

Nous sommes en 1814.  Paris tient un siège : elle est menacée par l ’armée impériale russe qui se tient à ses pieds. Alors qu ’une armistice vient d ’être signée (31 mars), les troupes françaises se sont repliées vers le sud de la capitale. La Butte Montmartre n ’est alors plus défendue. Mais il reste un noyau d ’irréductibles parmi lesquels la famille Debray, meuniers de pères en fils, qui décident de tenir tête aux envahisseurs. Le meunier Debray est abattu. Son fils, Nicolas-Charles Debray, qui se trouve à son côté, est transpercé par une lance (il survivra, et c ’est lui qui  transformera le moulin en guinguette).

En représailles, les Russes découpent le corps en quatre morceaux qu ’ils attachent sur les ailes du moulin. À la nuit tombée, la femme de Debray va récupérer les restes du supplicié, les met dans des sacs de farine, et les emporte au cimetière « du Calvaire ».


-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:–:-:-:-:-:-:–:-:-:–:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:–:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:–:–:

 

 

Ce lieu de sépulture  définitivement fermé en 1831, abrite  quelques quatre-vingt lieux de repos où seigneurs du « Bas Montmartre » et modestes habitants de la butte sont réunis. Le cimetière du Calvaire ne se prête aux visites qu ’à la faveur d ’occasions exceptionnelles. Le petit cimetière raconte deux siècles de vie montmartroise

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Le Moulin de la Galette

Le « Radet » s ’est depuis lors rapproché du « Blute-fin ».
Ils se confondent…


Il a neigé la majeure partie de la journée. Vers dis-sept heures, les nuages se sont éclipsés pour nous offrir un état de grâce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.