Le manège carré de Sénart au « 104 »

 

 

 

06/01/2011

      Derrière l ’austère portail du n° 104 de la rue d ’Aubervilliers, dans les halles métalliques de « l ’usine à deuil » , le climat n ’engendrait pas la mélancolie. Le personnel funéraire formait « une grande famille » qui se rassemblait pour  célébrer en toute conviviaalité, les petits événements de la vie.

 

104 manège carré Sénart

 

Ceci nous ne le savions pas quand nous avons procédé d ’un pas circonspecte dans l ’enceinte des anciennes Pompes Funèbres de Paris

Ce que nous avons d ’abord pris pour un gigantesque catafalque est en réalité un festif chapiteau : la fête nous attend.

 

 

Bestaire manège carré Sénart au 104 1

 

Protégée par une vaste toile rouge cramoisi, défile en tous sens une étrange assemblée de chars et de créatures articulées : buffles en transhumance,  insectes  volant en sens inverse…

 

Mante religieuse manège carré de SénartInsecte manège carré de Sénart

 

Mantes religieuses, sauterelles géantes…La nature précise de ces insectes échappe à toute appellation scientifique

 

 

Elément manège carré de Sénart sauterelle au 104

 

Cigales et fourmis volantes grimpent le long des quatre mâts avec à bord, des passagers cramponnés. Petits et grands actionnent les figures comme ils le feraient avec des marionnettes, certains se faisant un plaisir de viser et d ’aveugler les badauds qui se pressent autour de la ronde mécanisée. Le but du jeu est de se rencontrer..

 

Mascaron manège carré Sénart

 

La bordure du chapiteau rouge longue de dix-huit mètres de côté est ornementée de sculptures sur bois polychromes figurant également des créatures exotiques imaginaires. 

 

Bestiaire et char manège carré de Sénart

 

   « Le plus grand manège du monde » n ’est pas rond, mais carré. On le croirait volontiers extrait de l ’un de ces « cabinet de curiosités » qui faisaient les délices du public aux XVI et XVII siècles, mais on est surpris d ’apprendre que sa réalisation est toute récente, et qu ’il porte le nom de la ville nouvelle de Sénart  dont il occupe la place centrale, lieu de convergence de dix anciennes communes ; cette municipalité en a originellement fait la commande à François Derozière, son créateur ( ancien élève des Beaux-Arts de Marseille et concepteur de décors et de machineries du spectacle).

 

Depuis quelques années, François Derozière, déjà célèbre en France et dans le monde par ses créations originales de « machines vivantes » (Le Grand Eléphant de Nantes, la Manège magique, le Manège d ’Andrea,  le Beau Manège de Toulouse, également père des deux araignées géantes à Liverpool et Yokohama) a installé son équipe (techniciens,  machinistes, électriciens, sculpteurs) dans les anciens chantiers navals désaffectés de l ’Ile.

 

Elément manège carré de Sénart et Cour de l'Horloge au

 

Nous nous extirpons de l ’étrange assemblée pour quitter la halle d ’Aubervilliers et traverser la Cour  de l ’Horloge,  toujours présidée par une cloche qui battait le rappel et rythmait les heures. Le temps semble suspendu…

 

Mais il n ’en n ’est rien !

 

 

 

 


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.