Les Grands Moulins transformés en campus -11/03/2011

 Les conditions météorologiques du jour nous sont  favorables : bleu immaculé dans le ciel, air un peu frais, mais le soleil tient bon.

En route en direction des Grands Moulins, nous traversons, sans vraiment éprouver le besoin de nous y attarder,  le parc de l ’Abbé Pierre qui s ’étend sur plusieurs niveaux :


Passerelle entre les jardins des Grands Moulins et l'entrep

Avant d ’atteindre le monument blanc nous traversons d ’abord une esplanade ensoleillée où des jeunes gens se livrent avec entrain, à quelques parties de tennis de table ; plus loin les armatures d ’une aire de détente ombragée pendant la belle saison, attendent patiemment le retour de leur revêtement végétal.

Dans le prolongement , la partie basse du jardin, plantée dans un décor urbain futuriste offre, depuis la passerelle qui l ’enjambe,  un paysage de fantaisie très policé où il est possible d ’évoluer en suivant le tracé sinueux d ’un chemin.

Le jardin des Grands Moulins, dédié à l ’Abbé Pierre, apporte un équilibre à la rectitude de l ’Avenue de France, en introduisant la douceur d ’une perspective de chlorophylle, en déclivité vers la Seine.

 

Jardin Abbé Pierre et Grands Moulins, Paris XIII

La minoterie industrielle de Paris est construite aux lendemains de la première guerre mondiale, par l ’architecte Georges Wybo (qui a également conçu le Casino de Deauville et les grands magasins du Printemps). Dans les années 1990, les locaux devenus trop exigus ferment. Les Grands Moulins de Paris se délocalisent dans les environs de la capitale.

Le bâtiment principal, dont le toit est endommagé par un incendie vient de  trouver nouvelle vocation….Il sera destiné à  abriter les sections Lettres et Langues Orientales de l ’Université de Paris VII-Diderot.

 

 

Entrepôt des farines, Paris XIII

De nombreux entrepôts sont rasés. Les silos à grains disparaissent du décor, le bâtiment principal de la minoterie est réaménagé, de même que la halle aux farines …

Le campus étudiant peut prendre place.

 

Fragment façade latérale des anciens entrepôts à farien

 

Construite dans les années 1950 pour stocker les farines produites par les moulins, l ’ancienne halle aux farines, qui n ’a pas renié ses origines dans son apparence, héberge désormais des amphithéâtres et des salles de cours

 

Les Grands Moulins de Paris façade latérale et allée de

tandis que l ’ancienne  minoterie abrite la bibliothèque centrale de l ’université et la faculté de lettres

 

Aire de promenade et de détente entre les Grands Moulins d

Une esplanade sépare le « Moulin » de la « Halle aux farines »,  et mène à l ’ancienne partie industrieuse des quais de la Seine. Le pavage régulier des allées latérales présente pour les adolescents du quartier en équilibre sur leur planches à roulettes, un terrain idéale pour se livrer à de spectaculaires  défis acrobatiques

 

Les grands Moulins de Paris - façade donnant sur les quais

Dernier regard sur l ’entrée principale des anciens Grands Moulins de Paris,  quai Panhard et Levassor…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.