L ’hôpital de la Salpêtrière : Coure Lassay –

 

 

 

Comme par enchantement, nous sommes sortis par la porte opposée à l ’entrée, davantage par curiosité que par nécessité

 

Cour Lassay et la Chapelle St Louis de la Pitié

et débouchons dans le cadre idyllique d ’une cour paisible qui tire son nom d ’un certain marquis, ancien aide de camp de Condé, dont les débordements libertins firent surtout la notoriété.

Une congrégation de tilleuls prête son ombre bienfaisante, et donne à la cour l ’allure d ’une place de village. 

 

Nous contournons les replis de l ’édifice avant d ’aboutir  dans un décrochement, où dans la plus grande discrétion se niche une surprise.

Pendule solaire St Louis de la Pitié 1

Suspendu à l ’oculus  qui domine l ’encadrement d ’une modeste porte -laquelle donne accès à l ’une des chapelles qui composent  la Chapelle -un cadran solaire nous retient sur place quelques minutes. Silencieuse et immobile, l ’ombre du style se déplace inexorablement sur le cadran.

 

Salpétrière - Mur cour Lassay couvert de vigne vierge et

Il est toujours temps d ’admirer l ’élégante harmonie, inscrite sur la façade d ’une aile de l ’hôpital, dont la régularité ordonnée des étages, ponctués de hautes fenêtres, est agrémentée de stores jaunes qui contribuent  à la parer d ’un abord pimpant et coquet.

 

Marches et vasques manant à la platteforme en hauteur

 

A la faveur d ’un tour de cour, nous découvrons presque fortuitement des chemins de traverse qui nous invitent à passer au niveau supérieur.

Allée du Magasin Central - panneau

 

Il ne suffit que de gravir quelques marches, bordées de part et d ’autre de vasques habitées par des fleurs saisonnières, pour les rejoindre et les suivre.

Escalier menant à la plateforme en hauteur

 

Commence la « Promenade en Hauteur »….que j ’interprète comme une invitation à la vie. Il fait bon s ’enfouir dans l ’agglomération silencieuse d ’un monde végétal, méticuleusement ordonnancé.

 

Platteforme en hauteur

 

Promeneurs, curieux et malades en fauteuil roulants, personnels de l ’hôpital en blouse blanche, déambulent doucement tous confondus. Si à juste titre, la violence des jeux de ballons et  la survenue intempestive de conducteurs d ’engins sur roulette sont prohibées, la promenade sur la hauteur me parait un culte rendu à  la lenteur, une réconciliation à la vie. L ’élévation des lieux, toute relative, permettrait de  prendre le recul nécessaire face à l ’adversité. Plus loin, la présence d ’un kiosque à musique de facture récente laisse supposer  les plaisirs redécouverts des concerts en plein air

 

Lanternon de la chapelle St Louis de la Promenade en Hauteu

Planté dans les feuillages, le dôme de la chapelle semble nous maintenir sous une bienveillante protection.

 

Tilleuls sur façade - Cour Lassay - La Pitié-Salpêtrièr

La pureté des lignes du bâtiment hospitalier dont le toit à la Mansart est orné comme il se doit, d ’une frise de lucarnes  se laisse deviner à-travers les silhouettes dentelées de tilleuls

qui au fil du temps, ont gardé leurs vertus apaisantes.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.