Noël « made in chez nous »

 

 

23/12/2009

Il y a du Noël dans l ’air …


En pointillé. Suivez la flèche : il  y a l ’avant Noël, un mélange d ’espérance et de nostalgie, anticipation pour les plus jeunes d ’entre nous, retrouvailles parfois.


Il y a la fête, suivie d ’un temps de réflexion entre-deux réveillons : plénitude,  gratitude, mélancolie ; émergent par intermittence les  soucis abandonnés pour quelques jours aux mains de parenthèses . Sursaut de la saint-Sylvestre : champagne chapeaux et cotillons préludent  la reprise de la vie réelle


Noël ? Encore ? Déjà ?


On ressent de la lassitude face à cet éternel recommencement. On met commodément  cette fatigue sur le compte des frimas, Le temps et l ’argent font parfois défaut ;  vagues inquiétudes teintées de  bon sentiment … on se prend à être tenté de laisser l ’année s ’achever sans tambours ni trompettes.


 Seulement voilà, on se laisse bon an mal an, amener à céder au mouvement général, ne serait-ce que pour marquer le cycle d ’une année accomplie. Les lois naturelles semblent inébranlables. Les rites ont leur utilité.


Alors, tirons le rideau.

Photo 007

Notre sapin : en plastique pour des raisons écologiques (discutables entre toutes)… un élément résiduel  de l ’époque où j ’achetais encore chinois,  par souci d ’économie
Aujourd ’hui,  toujours mus par des soucis écologiques, économiques, et éthiques, je rejette plus loin qu ’à Rome les trop brillantes et scintillantes décos « made in China » au profit de figurines « made in chez nous ».

Photo 020

Cet oiseau de paradis  apporte la chaleur de l ’affection, la générosité de l ’amitié.
Qu ’il soit porteur de bonnes nouvelles.

Photo 022

Fabriqués en « plastic canvas » (terme américain pour décrire une planche de simili canevas. On y trace un shéma, on remplit en demi points, comme pour la tapisserie : c ’est simple, relaxant, amusant)

Photo 018

L ’inévitable Casse-Noisette est présent à l ’appel. Il mène la farandole de ses semblables, sur l ’arbre

Photo 054

Quelques points de croix sur des silhouettes tracées sur du carton perforé

Photo 009

Tino n ’apparaîtra que plus tard, à l ’heure du repas.
Zelda, perfectionniste, s ’assure que rien ne manque.

Photo 016
Pistol : « Et le suite ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.