Nous habitons Ménilmontant

 

06/02/2009
Place Maurice Chevalier, Paris XX

 

 » Ménilmontant mais oui madame
C ’est là que j ’ai laissé mon coeur
C ’est là que je viens retrouver mon âme
Toute ma flamme
Tout mon bonheur…
Quand je revois ma petite église
Où les mariages allaient gaiement
Quand je revois ma vieille maison grise
Où même la brise
Parle d ’antan
Elles me racontent
Comme autrefois
De jolis contes
Beaux jours passés je vous revois
Un rendez-vous
Une musique
Des yeux rêveurs tout un roman
Tout un roman d ’amour poétique et pathétique
Ménilmontant !

 

Rue de Ménilmontant, Paris XX

Quand midi sonne
La vie s ’éveille à nouveau
Tout résonne
De mille échos
La midinette fait sa dînette au bistro
La pipelette
Lit ses journaux
Voici la grille verte
Voici la porte ouverte
Qui grince un peu pour dire « Bonjour bonjour
Alors te v ’là de retour ? »

Ménilmontant mais oui madame
C ’est là que j ’ai laissé mon coeur
C ’est là que je viens retrouver mon âme
Toute ma flamme
Tout mon bonheur…
Quand je revois ma petite gare
Où chaque train passait joyeux
J ’entends encor dans le tintamarre
Des mots bizarres
Des mots d ’adieux
Je suis pas poète
Mais je suis ému,
Et dans ma tête
Y a des souvenirs jamais perdus
Un soir d ’hiver
Une musique
Des yeux très doux les tiens maman
Quel beau roman d ’amour poétique
Et pathétique
Ménilmontant ! « 

 

(Ménilmontant : paroles et musique de Charles Trénet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.