Passy : autour de la place du village -02/09/2009

 

L ’église du village, Notre Dame de Grâce de Passy  est née en 1666. En retrait de l ’artère principale de l ’ancienne commune, le passant ne lui accorde qu ’un regard furtif, avant d ’atteindre « la place du village ».


Son clocher a inspiré à Musset sa « Ballade à la lune »

« C ’était, dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i ».
Nous avons traversé en diagonale la place de Passy ;  le hasard nous a projetés à l’embouchure d ’une voie piétonnière discrète et de dimensions modestes :  rue de l ’Annonciation

  Cette petite rue  qui a été nommée à la fin du XIX siècle en hommage à l ’Annonciation à la Vierge n ’engendre pas la mélancolie. Parée des milles couleurs et parfums  de commerces maraîchers, elle expose généreusement les étals d ’ un marché de plein air.

Elle est bordée de restaurants de quartier, de bistrots, de traiteurs exotiques et de petites boutiques où on découvre des « trésors », mais aussi d ’entreprises familiales de tradition artisanales datant des années 1800

A quelques mètres de là s ’annonce l ’entrée de l ’église Notre Dame de Grâce de Passy


Passy était à l ’origine (des traces remontent au VII siècle) une colline couverte d ’un bois, peuplée de bûcherons.Le Bois Rouvray couvrait une étendue allant de Chaillot à l ’actuelle commune de Boulogne).  Saint Bertram, évêque du Mans légua son domaine de bois et de vignes au Diocèse de Paris (623). Une partie des bois furent abattus pour former le village de Chaillot (« chail » signifiant destruction d ’arbres), l ’autre partie, plaine marécageuse devint le village d ’Auteuil  signifiant « prairie en celte (1109)Le village d ’Auteuil ayant pris de l’empleur, se divisa. Ainsi naquit Passy (1250) dont le rôle consistait principalement à servir d ’annexe à Auteuil1627 : Louis XIII fait installer sa Manufacture Royale de Tapis à l’emplacement de l ’actuel Palais de Tokyo.
1702 : Chaillot devient un faubourg séparé de Paris par un mur d ’octroi (signalé par la Barrière de Passy )

En 1666, le premier Seigneur du village de Passy, Claude Chahu, fait ériger la première Chapelle de Notre Dame de Grâce de Passy; L ’église cesse de devenir l ’annexe de l ’église d ’Auteuil et devient paroisse indépendante en 1672.
Le Marquis de Boulainvilliers en est le dernier seigneur.

  Le bâtiment paroissial  inondé de lumière, se détache d ’une place calme et  ombrée

  Les murs « aveugles » qui la cernent de part et d ’autre, ouvrent des perspectives. Entre réalité et illusion, le regard se confond.

Sur notre passage, une cheminée extraordinaire…

Nous venons de » boucler la boucle », mais pas encore tout à fait…

Cette grande baie vitrée annonce le centre commercial du quartier de Passy : « Le Passy Plazza » qui abrite en sous-sol un magasin Inno

Inno Passy est né dans le sillage  du « Magasin de l ’Innovation » crée rue Neuve à Bruxelles en 1897 . « Inno » (pour faire plus court) fit l ’objet d ’une attention particulière de la part de Horta, l ’un des maîtres de l ’Art Nouveau qui reconstruisit le magasin de la rue Neuve. Il fut malheureusement détruit en 1967 par un incendie qui provoqua plus de deux-cent-cinquante victimes.En 1964, la chaine de magasins Inno est racheté par le groupe Monoprix-Galeries Lafayette, avant de fusionner avec « le Bon Marché »A l ’instar des hypermarchés qui desservent les régions périphériques des grandes villes, Inno garde sa vocation de proposer à une clientèle intra-muros des articles de qualité (vêtements, alimentation, décoration, beauté et loisirs),  à des prix modérés

Sur le seuil du Plazza, je ne puis réprimer, à tort ou à raison, un clin d ’oeil  Hollywoodien.
 Le « Majestic Passy » (unique salle de cinéma dans le quartier) se trouve à deux pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.