Pistol s ’ennuie !

 

Ma condition nouvelle me confère des privilèges certains

 

 

Photo-copie-1

 

Mais parfois, à force d ’ennui je parviens à éprouver la patrone.

 

La nuit dernière j ’ai appelé, protesté, me suis révolté … contre l ’ennui, justement.. Elle a répondu chaque fois à mes appels, est accouru à mes côtés, jusqu ’à  parvenir difficilement à réprimer  une exaspération que je sentais grandissante ; je devenais un enfant gâté, s ‘était-elle prise à penser. Elle a refermé la porte fermement et s ’est retirée pour de bon..

 

Mais cette fois, j ’ai haussé le ton  : il s ’agissait d ’une affaire d ’importance. Elle m ’a trouvé miraculeusement, juché sur trois pattes en équilibre  précaire au milieu de nul part. Je n ’avais bu que de l ’eau fraîche (j ’en donnerais ma patte aux chats). Les  yeux exorbités  je vacillais sur des échasses, sans parvenir à retrouver une qulconque position assise. 

 

La patrone ne rêvait pas non plus. Elle irradiat de bonheur,mais avec m ’avoir adressé moultes congratulations, elle a regagné ses appartements. Moi, j ’aurais bien continué la fête….

 

J ’ai réitéré . Elle s ’est relevée m ’a replacé sur mon séant plus rapidement que la première fois, avec moins d’emphase, avant de regagner sa couche. Sans doute avait-elle conclu que la partie était gagnée ….

 

Je n ’ai plus réitéré mon tour aujourd ’hui. Epuisé par nos incartades du petit matin, j ’ai sombré dans un sommeil neigeux comme les nuages qui planent sur les toits.

 

J ’ai dormi longtemps et me suis réveillé en pleine forme, presque comme autrefois : m ’abandonnant sur le flanc pour prendre mon élan,  j ’ai entreprepris de réaliser ce roulé-bouli-boule dont j ’ai le secret et qui l ’attire invinciblement à moi. J ’ai terminé ma figure comme d ’habitude, en lui lui présentant comme une fleur, mon bidou bistré tout doux tout chaux. Elle était saisie de ravissement. J ’ai tenté mon vieux numéro une fois encore. Et puis, j ’ai voulu continuer la fête …

 

Etait-ce ma dernière valse ou l ’ouverture d ’un nouveau bal ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.