Métro « Porte des Lilas » : Mosaïque Brassens

 

19/09/2011

Au menu des festivités annuelles organisées pour admirer les richesses de notre Patrimoine, ne figurait pas la pluie qui s ’est abattue par rafales à plusieurs reprises sur les interminables  files de badauds stoïques devant l ’adversité .

 

Hôtel de la Marine - Place de la Concorde

 

Aux abords de la place de la Concorde, succédant de façon abrupte au soleil glorieux, quelques gouttes pernicieuses annoncent un déluge.

 

Course de Rollers rue de Rivoli 2

 

Sur fond de ciel plombé,  des  créatures venues de loin, chaussées de patin à roulettes et vêtues de survêtements lumineux,  ouvrent une marche soutenue : leur surprenante apparition parvient en quelque sorte à satisfaire cette recherche d ’insolite que chacun espérait d ’une journée un peu particulière.

 

 

Course de rollers rue de Rivoli

Au débouché de la rue de Rivoli, trois policiers armés de rollers ont déjà surgi, et se sont gaillardement précipités sur la place historique, préoccupés de modérer les ardeurs : l ’armée désordonnée des jaunes s ’épaissit à vue d ’oeil,  sans se laisser perturber par les turpitudes météorologiques et se répand sur la  place de la Concorde.

 

Course de rollers - place de la Concorde

 

Les gouttes s ’alourdissent, deviennent franchement envahissantes. Les rollers accélèrent  le pas, peut-être davantage éperonnés par un besoin légitime de se mettre à l ’abri, que par l ’ambition de franchir glorieusement une ligne d ’arrivée.

 

L ’averse se précipite au sol : Tour Eiffel et Obélisque, qui en la circonstance semblent vouloir se rapprocher l ’une de l ’autre, tendent à  disparaître derrière  l ’opacité des nuages.

 

Paysage de désolation…  la bouche généreuse du métropolitain nous convie  avec bienveillance dans la tiédeur de ses dédales.

 

Métro Pte des Lilas - Panneaux de directions

Nous les parcourons de fonds en combles, prêtons un regard attentif aux panneaux de direction qui nous canalisent dans d ’étroits boyaux de céramique, plus tortueux les uns que les autres, escaladons des volées de marches, puis dévalons de vertigineux escaliers qui chutent en cascades…

 

Métro Pte des Lilas - cascade d'escaliers

 

sans même parvenir, en fin de course, à trouver un quelconque poinçonneur aux Lilas … pas plus que les tapis de confettis, qui autrefois égayaient  les sols.

 

Métro Pte des Lilas - quais-copie-1

 

Des quais presque déserts…

 

Métro Pte des Lilas - mosaique représentant une branche d

Quelques fleurs se détachent enfin d ’un mur de céramique, lequel en état  de délabrement manifeste, fait triste mine :

 

Mosaique branche de lilas - Métro pte des Lilas-copie-1

 

quelques brins de lilas…enfin !

 

 

Mosaique Georges Brassens - Métro Pte des Lilas

Et à quelques pas de là, on reconnait un visage familier

 

 

Georges brassens - métro Pte des Lilas

Le Troubadour à la pipe, bien sûr !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.