Prise de la Bastille -28/05/2009

Les quais de la ligne 1du métro (Vincennes-La Défense)  ont ceci de spéciale : ils ondulent. Prudence donc ! Mais l ’attente  paraît brève...
D ’abord, sur les murs,  on remarque une série de sous-verres  ; ce sont des reproductions d ’estampes publiées dans les journaux pendant la Révolution française

Plus loin, occupant toute la longueur des quais, une fresque murale de 180 mètres représente différentes scènes de la Révolution Française




Cet ouvrage a été réalisé par Liliane Bélembert, Odile Jacquot et Le Boulanger

Des vitres de la verrière murale dans la station Bastille, on peut contempler le va et vient des péniches et bateaux panoramiques devant le Port de l ’Arsenal, lequel relie le canal St Martin à la Seine. Il a été construit à l’emplacement des fossés de la fameuse Bastille

Le premier tronçon de la ligne 1, réalisé sous le contrôle de Fulgence Bienvenue, était destiné à desservir les différentes attractions de l ’exposition universelle et l ’accueil  de jeux Olympiques de 1900.  Cette ligne reliait la Porte maillot à la Porte de  Vincennes. Le trafic urbain s ’accroissant, elle fut prolongée de la Porte Maillot au nouveau quartier de la Défense, et étendue jusqu ’au Château de Vincennes. Les stations qui mesuraient à l ’origine 73 mètres durent être allongées pour permettre l ’arrêt de cinq voitures.La station Bastille dut, en conséquence,  être légèrement déplacée : son tracé en  courbe fut accentué pour accueillir des trains devenus de plus en plus longs.

On ne cesse depuis lors de chercher à optimiser la fluidité des mouvements voyageurs. Depuis les années 2000, des portes palières sont progressivement installées sur la ligne et le fonctionnement entièrement automatisé des rames est prévu pour la  fin 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.