Quai de la Gare : un kiosque, et une piscine flottante -14/04/2011

 

 

A mi chemin entre le pont de Tolbiac et le Pont de Bercy, nous venons de passer subrepticement sous les dessous entrelacés de la passerelle Simone de Beauvoir, qui depuis 2006, enjambe la Seine  avec la grâce et la légèreté d ’une sauterelle

 

 

Kiosque flottant - Quai Mauriac

 Sauvée des eaux à la suite d ’un naufrage survenu en janvier 2009 à la suite d ’une période de dégel, la péniche au toit blanc qui fait office de kiosque à musique sur berge,  a repris ses activités musicales. Il est quinze heures trente en ce jour d ’avril : encore calme et déserte, la salle s ’animera ce soir au gré de concerts programmés

 

Piscine Josephine Baker sur la Seine

A proximité, une masse grise, un peu lourde, celle d ’un étonnant bunker rectangulaire de verre et d ’acier .

Il flotte !

 

Il n ’est autre qu ’une que la coquille d ’une toute nouvelle piscine flottante, dont le nom rappelle les Heures Glorieuses d ’une parisienne d ’adoption qui déployait  l ’ambre et le dynamisme du monde. Boséphine Baker la bien aimée, dansait le Charleston aux Folies Bergères…mais jouait aussi un rôle prédominant en tant qu ’ active opposante au racisme. Figure active de la Résistance aux heures les plus sombres de la deuxième guerre mondiale, elle doit sa célèbrité autant à son engagement, aux côtés de Martin Luther King, pour la défense de l ’égalité des droits civils , qu ’au pagne de bananes, qui en certaines occasions, constituait son unique tenue vestimentaire

La piscine Josephine Baker renvoie également au souvenir d ’un autre « établissement de bains » longtemps amarré quai Anatole France, à proximité de la très sérieuse Assemblé Nationale. Baptisée du nom de son instigateur, le maître nageur Deligny, le séduisant décorum d ’arches, de cuivre, et de bois sculpté (édifié en 1801) disparaissait en quelques minutes, et dans la plus grande discrétion à l ’aube du 3 juillet 1993 au fond des eaux de la Seine.

Là où une société dorée s ’exhibait  au soleil, en se débarrassant de toute contrainte vestimentaire jugée superflue, le toit de la nouvelle piscine s ’escamote aux beaux jours.

Austérité, sobriété contemporaine,  élégance dans ses lignes peut-on en débattre… Minimalisme pragmatique si l ’on en juge : sans doute fait-il toujours aussi bon se purifier de la pollution urbaine dans des eaux à ciel ouvert, au plus chaud de l ’été

 

 

 

 

Intérieur piscine Josephine Baker 3

Avril compte tenu de ses mesures thermiques en dents de scie, incite à la prudence. La Seine s ’affiche en vitrine.

Intérieur piscine Jpséphine Baker 1

En avril,  les espaces aquatiques ne connaissent pas encore la saturation des heures chaudes.

Intérieur Pisvine Joséphine Baker 2

Les pavillons nautiques, notes festives s ’intègrent dans les volumes définies par l ’horizontalité et la verticalité de lignes. Elles finissent par se rencontrer  à la faveur d ’un discret arrondi amorcé  à la jonction des parois et de de la toiture. Tuyaux et tubes, comme à Beaubourg agrémente l ’espace d ’une touche ludique.

Piscine Josephine Baker

Une rampe en taille douce offre une accès aux handicapés et aux poussettes.

Toutes proportions gardées, et ce,  d ’autant que Pistol nage comme un fer à repasser, nous renonçons aux flots bleus du golfe clair…

Pont de Bercy et ligne 6 du métro aérien

 

Sur le pont de Barcy court le métro. Nous atteignons une gare…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.