Rue du Faubourg Saint-Denis : une voie royale -01/07/2009

 

Nous venons à regret de nous éloigner de la maison Boulenger et poursuivons une petite portion de la rue de Paradis qui mène rue du Faubourg Saint-Denis popularisée par Mistinguett .Qui pourrait encore imaginer que la longue rue du Faubourg Saint-Denis qui coupe le dixième arrondissement de Paris dans sa hauteur, était avant la Révolution une très huppée voie royale menant à la Basilique Saint Denis ?


Cette vue en perspective de la rue du faubourg Saint-Denis, est captée à partir d ’un carré de verdure qui pousse sur les ruines de l ’ ancienne léproserie Saint-Lazare de Paris ; au fond, on devine la Porte Saint Denis.

 

 

La rue du faubourg Saint Denis au temps de ses splendeurs, abritait des échoppes de bijoux et des commerces de draps.

  Pierre Antoine Hannong fonda la manufacture de porcelaine du Faubourg Saint Denis qui resta en activité jusqu ’au début du XIX

 

 

Ce petit coin de verdure est bienvenu dans l ’effervescence d ’un  quartier cosmopolite, et populeux 

où pour beaucoup  la question des lendemains se pose quotidiennement.

 

 

Les habitués du square rassemblent autour d ’eaux des nuées de pigeons, bravant les interdits municipaux.
Mais peut-on leur en vouloir …

 

 

 

Le quartier a depuis longtemps eu vocation charitable

 

 

 

 

 

 

Vers les années 1120, une léproserie fut fondée en cet endroit pour prodiguer des soins aux lépreux tout en assurant leur isolement : le prieuré Saint-Lazare fut fondé grâce aux cessions de terres et aux dons financiers de l ’aristocratie de la région dont un des leurs avait été pris en charge


Le domaine  englobait la prison Saint-Lazare, l ’église Saint-Vincent de Paul, la gare du Nord et l ’hôpital Lariboisière
On y récoltait récoltait du blé, de l ’orge et de la luzerne

Dans les années 1180 Philippe Auguste accorde l ’autorisation d ’installer la Foire Saint-Laurent dans l ’enceinte de l ’Abbaye, occupant l ’espace compris entre la rue du Faubourg Saint-Denis et la basilique Saint-Laurent.

La foire durait alors trois mois, de juillet à septembre. Elle fut supprimée en 1789.

Plus tard, en 1532, Vicent Depaul (canonisé saint-Vincent de Paul en 1637) qui venait de créer la Congrégation de la Mission qui avait pour objet d ’évangéliser les pauvres dans les campagnes, puis les « infidèles » à  l ’étranger (Madagascar,  Tunisie, l ’Empire Ottoman), installa sa maison mère dans l ’ancienne léproserie Saint-Lazare: on donna naturellement à ces frères missionnaires le nom de « Lazaristes »

 

 


Les « Lazaristes » occupèrent et gérèrent le prieuré jusqu ’à la Révolution. Le domaine fut mis à sac
et une prison pour femmes « ennemies de la Révolution », la fameuse prison Saint-Lazare fut construite sur une portion de l ’ancien domaine.

Il ne reste de la prison Saint-Lazare détruite en 1940 que l ’infirmerie et la chapelle construits par Louis-Pierre Baltard

qui se distinguait par ses qualités de graveur . Cet architecte représenta le courant néo classique et se spécialisa dans la construction des prisons. Son fils, Victor Baltard fut le célèbre concepteur des Halles de Paris

 

 

Apparition discrète d ’une muraille qui n ’est autre qu ’un fragment du mur d ’enceinte de Paris

 

La rue du Faubourg Saint-Denis prolongeait la rue Saint-Denis,  au delà du mur qui entourait la ville, d ’où son nom « faux bourg »

 

 

 

on retrouve encore quelques segments de l ’enceinte au pied du bureau de poste

 

 

En face de la poste, le café, comme il se doit…

 

Derrière ce traditionnel bistrot ouvert nuit et jour apparaît, à l ’angle de la rue de Chabrol et du Boulevard Magenta, le marché couvert de Saint-Quentin.

 

Construit en 1866, il a été destiné à remplacer un autre marché couvert détruit à l ’occasion de la percée du Boulevard de Strasbourg : le marché Saint-Laurent

 

 

 

 

Le marché de Saint-Quentin,  de brique rose et de fonte, bouillonne toujours d ’activité et  ne ferme ses portes que pour le repos dominical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.