Sentier de la Muette au-dessus du chemin de fer désaffecté

 

 

01/11/2012

Nous avons longé quelques rues en volutes bordées d ’immeubles dont les styles marquaient différentes époques, depuis l ’âge de pierre de taille signés Haussmann, l ’âge des fioritures 1880, pavillons urbains…

P1080062.JPG

 

avant de déboucher devant « La Gare » de la petite ceinture, nommée en son temps « La Muette-Gare de Passy » et transformée, depuis sa désaffection, en un restaurant. Le bâtiment cache un joli jardin aménagé en terrasse donnant sur le jardin du Ranelagh, très agréable lors de la « belle saison ».

 

 

 

P1080064

 

      Nous voudrions connaître les tenants et les aboutissements de la Chaussée de la Muette, et tenter de pénétrer davantage les communs des isbas plantées et garées derrière des grilles qui ne laissent aujourd ’hui plus s ’immiscer le moindre regard inopportun. Les portes en ce matin frileux d ’automne sont restées résolument closes

 

P1080065

 

      Ces demeures transplantées de Russie à Paris à l ’occasion de l ’Exposition universelle de 1867, puis revendues par les exposants,  portant autrefois revêtement en rondin couleur chocolat, ont été récemment repeintes couleur pastel. Fastueuses et cossues, elles témoignent, selon toute vraisemblance, de leur appartenance aux temps des Tsars

 

P1080066

 

Elégantes et luxueuses, par rapport aux isbas plus contemporaines sans doute qui figuraient sur les paysages que je contemplais à-travers les vitres du Transsibérien : isbas de rondins couleur grise, ornées parfois de volets vert,,certaines d ’entre elle faisant un effort de coquetterie,  habitations modestes, entourées d ’un cloaque de boues de neiges fondues, dans une cour où,  à proximité d ’un feu, séchait du linge sur des cordes.

 

 

P1080068

      Boulevard Beauséjour à Paris : Pistol a cherché vainement une baguette de pain échouée sur le sol, mais n ’a pas même trouvé un croûton pour satisfaire sa gourmandise. Mais derrière la palissade s ’étire une allée plantée d ’arbres qui jouxte le Jardin du Ranelagh.

 

P1080073

 

Par une petite porte restée ouverte, nous nous sommes infiltrés. Depuis « La Gare », l ’allée couvre les anciennes voies de l ’ancienne « Ligne d ’Auteuil » qui reliait Le Pont Cardinet à Boulogne. Chargés par Haussmann de moderniser Paris, les Frères Péreire imaginent l ’intégration du chemin de fer dans la ville.

800px-Ligne d'Auteuil 3

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Ligne_d%27Auteuil_3.jpg

 

Depuis lors, la nature a vite repris ses droits : végétaux et animaux sauvages s ’y développent et s ’y épanouissent. La Mairie de Paris a pris à coeur de protéger la bioadversité.

 


P1080074

Toutefois, à-travers le rideau de chlorophylle, la civilisation reste proche. 

En chemin, nous croisons un griffon et son maître ; ils reviennent de la Porte d ’Auteuil. L ’homme m ’annonce, satisfait, qu ’ils n ’ont encore croisé personne. Ils sont heureux et baignent dans la sérénité…

 

P1080078

 

      Nous venons de regagner le Boulevard Beauséjour, bien nommé si l ’on en juge par le caractère encore champêtre de l ’ancien village de Passy, malgré les remaniements du Baron Haussmann. Un immeuble 1880, orné à l ’extrême forme le coin du boulevard, et d ’une rue qui porte le nom de Ranelagh : porte cochère ornée d ’une frise, colonnades et corniches pour arrondir les angles : nous restons figés sur place, subjugués.

 

 

 

 

P1080080

 

Une caractéristique du seizième arrondissement tient à la persistance des anciennes plaques de rues blanc et or.

P1080083

 

      Et juste en face…la plus petite cordonnerie qu ’il m ’a jamais été donnée de voir, semble malheureusement avoir été fermée depuis longtemps.

 

P1080075

 

Je ne sais quand nous parviendrons Porte d ’Auteuil : peu nous importe.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.