Trains et bateaux à Paris -07/05/2009

 

 

Station de métro « Gare d ’Austerlitz » : ligne 5 (« Bobigny-Place d ’Italie »). Il est dix-sept heures trente et nous sommes aujourd ’hui  mercredi 6 mai. Je suis fascinée par les routes de fer, par les voies qui invitent à poursuivre des découvertes.

 

 

Le métro sort de la hall de la Gare d ’Austerlitz par la jolie verrière   décorée par un certain Camille Formigé

 

Il se prépare à enjamber un « pont » très particulier

 

 

Pas un pont… mais un viaduc suspendu signé  également Formigé ;  le premier du genre en Europe ; il est décoré de motifs marins, comme la verrière

 

 

Il fallait imaginer ce viaduc suspendu pour permettre au métro de traverser la Seine, sans que la navigation ne soit entravée par la présence de piliers. Une performance à l ’époque (1905)

 


Des sans abris ont planté leur campement sur les bas-côtés du Pont d ’Austerlitz
Le soleil perce les nuages de temps à autre, mais il ne fait pas bien chaud.

 

 

Un container glisse plus rapidement qu ’il n ’y parait

 

 

Discrètement masquée par la verdure, la porte sybilline d ’un bâtiment de brique rouge : celle de l ’Institut Médico Légal

 

 

Le présence immédiate d ’un charmant petit jardin en forme de huit, permet de tourner rapidement le bouton sur « beaucoup mieux »

 

 

« C ’était un petit jardin…

 


qui sentait bon le métropolitain….

 

 

Il sentait bon le bassin parisien… »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.