Un « après midi de chien »

    Il parait que le ciel est « si bas qu ’un »… canard s ’est pendu.

P1080210     Nous guettons d ’un oeil attentif les éclaircies. Nous devons rencontrer quelqu ’un de très spécial…

P1080228

    J ’aimerais bien lui cueillir des fleurs….un beau bouquet de saison. Mais les chrysanthèmes couleurs feux sont, à proprement parler, inaccessibles.

P1080038

    Derrière les vitrines, il n ’y a pas de côtelette…

P1080234

    Notre amie Balladine   link    doit apparaître d ’un moment à l ’autre, par la  porte rouge de la gare SNCF.

    La Petite Ceinture, retirée de la  vie active il y a un trentaine d ’années, a été  ensevelie, là, sous un sentier de nature, ici, sous le bitume d ’un parking. La ligne C du RER circule    sur des voies toutes tracées par « l ’ancêtre », et « La Gare Henri Martin » remplit ainsi toujours ses fonctions.

P1080235

    couplées à des services annexes.

    Les buffets de gare qui ont de nos jours plutôt triste réputation reprennent parfois leur « lustre » originel.

P1080226

          Lustres, nappes blanches, caves sélectionnées avec soin, décors tamisés…L ’heure est à la pause café. Les hôtes ont bien voulu m ’acceillir parmi les convives. Ma maîtresse    et son amie s ’attablent tandis qu ’entre les deux, je prends place

P1080214

    Une nappe toute blanche, et rien dessus….

P1080221

    Le menu…en express,  s ’il vous plaît JE suis pressé…

P1080213

    Pas comestible !

P1080222

          La conversation bat son plein : pas de côtelette, mais du chocolat (un poison pour les chiens). Malgré les papouilles et une nuée d ’admirateurs subjugués par ma voix de    ténor, rien  ne parviendra pas à modérer mon courroux

P1080224

    Je flaire que des trains circulaient  en-dessous autrefois…alors, on roule !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.