Un établissement de bains sur la Butte-aux-Cailles -31/07/2011

 

 

De la place de la Commune de Paris, coulent comme des ruisseaux, des chemins qui  serpentent et s ’interceptent au gré de la fantaisie qui les anime. Nous venons de longer  les trottoirs de la rue de la Butte-aux-Cailles, où se succèdent de façon ininterrompue, cafés-brasseries-bistrots-restaurants,

square près de la place Paul Verlaine

quand nous rencontrons le square Henri Rousselle où le dense feuillage des arbres filtre avec une prévenance délicate, les éclats du soleil. Nous prenons plaisir à le contourner avant de rejoindre une place légèrement inclinée qui lui fait face.

Occupant sur la place Paul Verlaine une position avantageuse, émerge  la silhouette rose d ’une bâtisse de plein pied, dont les ouvertures sont agrémentés d ’aimables arrondis, chapeautée d ’un amalgame de toits pentus parsemés de cheminées, et de dômes encastrés les uns dans les autres.

 

Pl Verlaine - Bains-douches et piscine

Je m ’en approche, entrouvre  la porte d ’entrée, et découvre la beauté intérieure de l ’un des premiers établissements de bains implantés à Paris, où une eau limpide sur fond bleu repose sous une venelle d ’arches de béton.

Natation corrective du Dr Madeuf - piscine de la Butte-aux-

Conçue par l ’architecte Louis Bonnier à l ’aube du XX siècle, la piscine de la Buttes-auxCailles s ’ouvre au riverains dans les années vingt. Elle a été construite  à la faveur de la découverte, quelques décennies plus tôt, d ’une nappe d ’eau  souterraine…à température constante de 28 degrés.

L ’établissement tout nouveau héberge à la fois, des bains municipaux et une piscine dotée de trois bains.

Pour répondre aux prescriptions du Docteur Madeuf qui préconise la natation comme moyen de faciliter  l ’épanouissement  de l ’enfant, l ’agencement de la piscine, doit répondre à des préoccupations hygiéniques autant que ludiques. Les cabines devront  désormais être séparées des bains par un couloir qui mènera à des douches et à des pédiluves.

 

Puit artésien pl Verlaine et les abord de la piscine de la

Sur la place, des badauds s ’affairent devant une machine de chrome et d ’azur dont l ’importance m ’échappe.

Bientôt, les riverains s ’envolent comme des moineaux; je me prends maintenant à porter davantage intérêt à cette curiosité..

Après la découverte de la nappe d ’eau souterraine, dans les années 1860, Arago préconise le creusement d ’un puits qui puisse alimenter en eau  les habitations de la butte, et augmenter le débit de la Bièvre.

Haussmann donne immédiatement le feu vert aux travaux ; la petite place prend le nom de « Place du Puits Artésien ».

 

Puit artésien - pl Verlaine (en gros plan)

La Bièvre est désormais enfouie sous les sols, et les foyers sont progressivement alimentés en eau courante. Les travaux du puits sont bientôt laissés à l ’abandon.

A l ’aube du XX siècle les travaux reprennent :  jaillit une eau extirpée des profondeurs des sables albiens. C ’est alors qu ’on envisage de  construire l ’établissement de bains…

La Place du Puits Artésien prend le nom de  Paul Verlaine qui devait sans aucun doute, en son temps, devait donner la préférence aux vins et spiritueux, plutôt qu ’à l ’eau profonde et limpide.

Nombreux sont toujours les irréductibles du puits qui viennent s ’y abreuver en échappant au circuit commercial des eaux conditionnées d ’origine plus lointaines.

 

Statue Bobillot - Sergent du Génie 1860-1885 - mort au Ton

Les rues de la Butte au Cailles, des Moulins aux Près, Bobillot convergent autour d ’un homme, dont le nom pourrait nous méprendre. Jules Bobillot n ’est en aucun cas l ’inventeur de godasses militaires quelconques, mais une figure devenue légendaire magnifiant l ’élan colonialiste de la III République. Lors de la conquête du Tonkin, Jules Robillot, à la tête de son régiment, armé de pelles, pioches et haches, dirigea l ’édification de fortifications et de retranchements autour de la place de Tuyen-Quan.  Atteint à la colonne vertébrale par une balle, alors qu ’il faisait le tour des remparts, il mourut de sa blessure . Ecrivain à ses heures, il était l ’auteur du roman « Une de ces Dames »)

La statue originale se trouvait autrefois à l ’intersection des boulevards Richard Lenoir et Voltaire, mais elle  fut fondue par les Allemands.

 

Bicentenaire du 1er vol humain

La place est décidément chargée de souvenirs anecdotiques ; une plaque célèbre une victoire de l ’homme sur ses limites  terrestres, et la réalisation d ’un rêve, aussi vieux que le temps.

 

Hommage à Pilatre du Rosier - Place Verlaine

Une autre plaque plus éloquente, nous livre de plus amples détails sur ce premier vol, un accomplissement préfigurant une conquête du ciel, avant que Concorde ne viennent méduser le monde entier et provoquer bien des envieux outre Atlantique

http://www.paris-avec-mon-chien.fr/article-des-ballons-au-manege-du-ranelagh-36948371.html

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.