Un temps de  » chien »? …Parlons-en ! -27/04/2012

 

 

Pour Elle, les signes vitaux sont au ralenti : maux de tête, insomnies, anémie, anorexie, asthénie…

P1070560

 

 Pour Moi, le moral enterré sous le canapé.

 

Il pleut et vente en continu. Cela fait des jours et des jours, des semaines, peut-être des mois, des années, qui sait…

P1070563

« Anne, ma soeur Anne, ne vois-u rien venir !

– Oserais je poser un morceau de patte quelque part pour frôler le coussin à ma portée…

– Aurais- je l ’audace de sortir un bout de museau de sous la couette, bâclée sens dessous-dessus, ou devrais-je plutôt m ’enfouir tout entier dans un repli indéfini de la couverture… mais lequel choisir…Faute de mieux, faute de rien, on se terre : Ne pas déranger, ne pas être dérangés…

On ferme les yeux , et on s ’enfonce dans des profondeurs anonymes, intemporelles … Leur neutralité met à l ’abri du mal de tête lancinant, des forces vitales qui se désespèrent, et des incessantes vociférations des rafales.

Un Etat de grâce où  « le bonheur est l ’absence de souffrance »…Alors, pour tromper l ’ennui,  pour changer le cours des événements, on tente d ’ esquisser

P1070537

un coup de manivelle à droite,

P1070539

une roulez-boulez à gauche,

 

P1070541

On est même allés VOTER, on a tout essayé :

Mais R.I.E.N…

On prend des vitamines, des minéraux, des oligo-aliments…

On attend

que cesse le murmure obsédant de la pluie

et que se taisent les rafales.

On espère … desespérément

 

Quand pourrons-nous ressortir et revoir pour de bon, et tout simplement… la lumière du jour ?

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.